Homme victime d'un malaise cardiaque sur les Champs-Elysées : la préfecture dément toute charge policière

Homme victime d'un malaise cardiaque sur les Champs-Elysées : la préfecture dément toute charge policière
Population

À LA LOUPE - Dimanche 14 juillet, une vidéo partagée de très nombreuses fois sur les réseaux sociaux montre un homme victime d'un malaise cardiaque sur les Champs-Elysées. Contrairement aux rumeurs, rien ne prouve qu'une intervention policière soit à l'origine de ce malaise.

"Bande d'assassins !" C'est ce qu'on peut entendre dans une vidéo postée dimanche 14 juillet sur Twitter par compte nommé "Le Général." Filmée au niveau du rond-point des Champs-Elysées, la vidéo montre un homme à terre visiblement inconscient et à qui les secours prodiguent un massage cardiaque. Plusieurs policiers quadrillent au même moment la zone et font l'objet d'insultes de la part de personnes présentes sur les lieux. "Fils de p...","P.... à Macron !", "Ils ont frappé volontairement", "Honteux !".

Toujours sur Twitter, d'autres internautes pensent faire le lien entre cette scène de secourisme et une autre scène où l'on voit des policiers traîner un homme à terre un peu plus haut sur l'avenue des Champs-Elysées. Plusieurs internautes accusent donc les forces de l'ordre d'être à l'origine du malaise de l'individu. Sauf que ces deux scènes n'ont rien à voir entre elles puisqu'il ne s'agit tout simplement pas de la même personne. Si les deux individus portent un pantalon beige, celui interpellé par les forces de l'ordre porte une veste verte et un t-shirt blanc tandis que la personne à terre, elle, porte une veste noir et un t-shirt jaune comme le montre une autre vidéo du compte Twitter "Le Général". 

Lire aussi

Lire aussi

Toute l'info sur

À la loupe

Un autre message sur Twitter accuse l'intervention policière d'être à l'origine du malaise cardiaque de la personne : "mon père gaby a fait une crise cardiaque après avoir subit les bousculades du commissaire de police qui à pétè les plombs et ce pourrit en photo ne voulait pas que les secours viennent car d’après lui mon père faisait semblant d’être évanoui!! " Problème, ce message a été copié-collé plusieurs fois par des comptes anonymes sur les réseaux sociaux. 

Face à la propagation de cette rumeur sur les réseaux sociaux, la préfecture de police s'est exprimée sur cette affaire. "Les secours sont intervenus pour prendre en charge un homme qui se plaignait de douleurs thoraciques. Les sapeurs-pompiers l'ont ensuite transporté en urgence absolue en milieu hospitalier. L'individu faisait partie de la foule qui a assisté au défilé militaire sur les Champs-Élysées. En aucun cas, le malaise ne fait suite à une intervention policière", explique la préfecture de police à nos confrères de l'AFP.

Aucune image montrant une intervention policière sur la personne prise en charge par les secours n'a été diffusée.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent