Halloween : sculpter les citrouilles, un jeu d’enfant

Halloween : sculpter les citrouilles, un jeu d’enfant

REPORTGE - Dans trois jours, c'est la fête d'Halloween. Cette année, elle s'accompagne de certaines incertitudes mais cela n'empêchera pas les enfants de perpétuer la tradition des déguisements et de la sculpture des citrouilles.

La fête d'Halloween est une tradition celte qui fait le bonheur des enfants pendant les vacances de la Toussaint. Chaque automne, c'est le bal des citrouilles chez le maraîcher que rencontre TF1 dans le reportage ci-dessus. Il en produit plus de 150 tonnes dont une variété spéciale pour Halloween. Celle-ci est facile à tailler car elle est un peu plus creuse et n'est pas comestible.

Ce mercredi matin, les enfants sont venus choisir leur citrouille pour sculpter les lanternes. La première étape est d'évider soigneusement les courges avec l'aide des mamans. Puis, en quelques minutes, la magie opère. Les cucurbitacées se métamorphosent en d'étranges créatures. C'est aussi une occasion pour chacun de passer ensemble un moment agréable.

Cette année cependant, il n'y aura pas de porte-à-porte en raison de la crise sanitaire. Mais prenez garde car sorcières et têtes de citrouilles envahiront bien les maisons samedi prochain.

Toute l'info sur

Le 13h

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13H du 28/10/2020 présenté par Jacques Legros sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13H du 28 octobre 2020 des reportages sur l'actualité politique, économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : le variant britannique dominant en France "entre fin février et mi-mars", selon l'Inserm

Fin du "Muslim ban", retour dans l'accord de Paris... ce que Joe Biden fera dès son investiture

CARTE - Covid-19 : quelle est la situation épidémique dans votre département ?

Plus de 75 ans, personnes fragiles... Qui peut se faire vacciner dès lundi ?

Variants du coronavirus : faut-il désormais porter des masques FFP2 ?

Lire et commenter