Ille-et-Vilaine : privée de congé maternité pour avoir repris le travail trop vite

Ille-et-Vilaine : privée de congé maternité pour avoir repris le travail trop vite

Après son accouchement fin juin, cette jeune maman a décidé de ne s'arrêter que quatre semaines avant de se remettre à travailler, au lieu des huit semaines. C'est justement ce que lui reproche la caisse d'assurance-maladie.

Il a fallu attendre 1928 pour que les mères travailleuses aient droit à un congé de huit semaines afin de lutter contre la mortalité infantile. Un droit du Travail que la caisse d'assurance-maladie souhaite préserver. Depuis le 1er janvier, les travailleurs indépendants sont passés sous le régime général. Mais pour Aurore Lecoin, restauratrice en Ille-et-Vilaine, sa deuxième grossesse semble très différente de la première. La caisse d'assurance-maladie lui reproche d'être revenue au travail trop tôt. Un médiateur a été appelé pour régler cette situation.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 28/08/2020 présenté par Anne-Claire Coudray sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 28 août 2020 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Toute l'info sur

LE WE 20H

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Alerte aux orages : 9 départements maintenus en vigilance orange

Régionales : Marine Le Pen dénonce un "désastre civique" et appelle ses électeurs à "déconfiner leurs idées"

Résultats des élections : région par région, la carte de France du 1er tour

EN DIRECT - Régionales : Darmanin dénonce "des dysfonctionnements inacceptables" dans l'organisation du 1er tour

Cris de singe, chants et banderole homophobes : la face sombre de la Puskas Arena

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.