VIDÉO - Incendie de Notre-Dame : réécoutez le son du grand orgue, l'instrument monumental sauvé des flammes

Population
MUSICAL - Alors que la cathédrale Notre-Dame de Paris a été ravagée lundi par un violent incendie, beaucoup s’inquiétaient, entre autres, de l’état du grand orgue, joyau du XVe siècle a priori épargné par le feu. Un instrument monumental, le deuxième plus grand de ce type en France, sur lequel l’organiste Olivier Latry venait d’enregistrer son nouvel album. Les caméras de TF1/LCI avaient alors pu le suivre.

Depuis 33 ans, il est ce que l’on appelle "titulaire des orgues de Notre-Dame de Paris". Considéré comme l’un des organistes les plus talentueux de sa génération, Olivier Latry connaît le grand orgue de la cathédrale comme personne. Et s’il n’a pas encore réagi à l’effroyable incendie qui a ravagé le monument parisien lundi 15 avril au soir, nul ne doute aujourd’hui de la stupéfaction ou de la peine du musicien. Quand bien même l'orgue a été a priori préservé des flammes. 

Les équipes de TF1/LCI avaient pu le rencontrer récemment (voir la vidéo en tête de cet article). Olivier Latry venait alors de produire un album consacré à Jean-Sébastien Bach. Un album intitulé "Bach to the future" enregistré au sein de Notre-Dame. Trois nuits durant, afin, comme il l’expliquait lui-même à France Musique, d’éviter la pollution sonore de la ville, l’organiste attitré du lieu a fait résonner les quelque 8.000 tuyaux de la remarquable machine à l'abri des touristes pour, selon ses dires, faire entendre différemment la musique du compositeur allemand.

J’ai utilisé l’orgue à fond !Olivier Latry, titulaire des orgues de Notre-Dame de Paris

Un souhait notamment permis par les 115 boutons et les cinq claviers de l'orgue, permettant de reproduire la quasi-totalité des sons d’un orchestre. Des symboles - aussi - du gigantisme de cet instrument, deuxième plus grand de ce type en France derrière celui de l’église Saint-Eustache. "L’orgue de Notre-Dame a près de 110 décibels, donc vous imaginez la puissance que ça dégage ici", nous racontait Olivier Latry, assurant, sans savoir alors qu’il ne pourrait probablement pas y rejouer avant longtemps, qu'il l'avait utilisé "à fond".  

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Incendie à Notre-Dame : un symbole de Paris dévasté par le feu

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter