Jauge de huit mètres carrés par client : qu'en pensent les petits commerces ?

Jauge de huit mètres carrés par client : qu'en pensent les petits commerces ?

Dans quelques jours, les commerces devront appliquer de nouvelles règles. Ce sera bientôt huit mètres carrés pour un seul client, contre quatre auparavant.

Le futur protocole sanitaire établi en vue de la réouverture des commerces prévoit le passage de la jauge d'accueil de quatre à huit mètres carrés par client. Une précaution qui met beaucoup de petits magasins dans la difficulté et qui s'appliquera désormais aux commerces alimentaires.

Toute l'info sur

LE WE 13h

Dans la petite droguerie de Noémie Bordignon, seul un client à la fois pourra traverser les allées. Emmanuelle Garcia-Tribollet, bijoutière des Heures du Mondes, se questionne sur la faisabilité d'un achat minuté sachant que le choix d'un bijou ne va pas être fait en cinq minutes. Elle qui mise pourtant sur les ventes de Noël. Le client sera-t-il capable d'attendre son tour ? Interrogé à ce sujet, certain affirme qu'il n'était pas question de faire la queue trop longtemps. D'autres sont plus compréhensifs. Chez le traiteur Jean-Louis Ducci, on a déjà pris les devants en misant sur le click and collect pour gérer l'affluence.

En échange de ce nouveau protocole, les commerçants pourraient ouvrir plus longtemps, le dimanche compris. Mais pour eux, ce n'est pas si simple. Soit ils ont besoin d'un jour pour se reposer, soit ils n'ont pas le personnel nécessaire. D'autant plus que ces nouvelles règles pourraient rester en vigueur plusieurs mois.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : Wejdene éliminée, Bilal Hassani arrive en tête du classement

Rémy Daillet, figure des milieux complotistes, mis en examen pour association de malfaiteurs terroristes

EN DIRECT - Covid-19 : une prime exceptionnelle de 400 euros pour les employés des restaurants universitaires

Drogue au volant : l'étau se resserre sur les fumeurs de cannabis

Procès des attentats du 13-Novembre : "En réalité, il était déjà mort mais l'information n'avait pas été transmise"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.