La Chronique éco : Engie, la seule patronne du CAC 40 évincée

La Chronique éco : Engie, la seule patronne du CAC 40 évincée

L'ECO - Ce vendredi, l'éviction d'Isabelle Kocher de son poste de directrice générale d'Engie fait la Une de l'actualité. Quelles sont les raisons de cette élimination ?

Il n'y a plus aucune femme à la tête d'une entreprise du CAC 40. Le non renouvellement du mandat d'Isabelle Kocher en tant que directrice générale d'Engie montre bien qu'il est compliqué d'être une femme dans ce domaine. Selon François-Xavier Pietri, il y a deux sujets dans cette affaire : celui de la place de la femme chef d'entreprise qui est loin d'être élue dans l'Hexagone et celui de la nécessité d'un nouveau leadership face à la volonté du groupe d’entamer une transformation profonde vers une transition énergétique plus vertueuse. Par ailleurs, l'Etat étant le premier actionnaire, la direction d'Engie est aussi devenue un sujet éminemment politique. Qu'en est-il réellement ? Isabelle Kocher a-t-elle été éliminée seulement parce qu'elle était une femme ?

Ce vendredi 7 février 2020, François-Xavier Pietri, dans sa chronique "L'éco", parle de l'élimination d'Isabelle Kocher à la tête d'Engie. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 07/02/2020 présentée par Pascale de La Tour du Pin sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Pascale de La Tour du Pin vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs.

Toute l'info sur

La Matinale

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Jean Moulin était un scientifique" : les perles du test de culture G des candidates à Miss France

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 11.000 contaminations ces dernières 24 heures, la baisse se poursuit

Jackpot record de l'Euromillions : ces gagnants pour qui la chance a (très mal) tourné

REVIVEZ - C'est Alexandra qui remporte "Koh-Lanta : les 4 Terres"

Un troisième mystérieux monolithe de métal découvert, en Californie cette fois

Lire et commenter