La revanche des terroirs

La revanche des terroirs

L'OPINION DE MAZEROLLE - Une loi concernant les modifications de la vie en campagne a été votée cette semaine. Selon Olivier Mazerolle, la ruralité et le Brexit, c'est le même combat. Quelles en sont les raisons ?

Les ruraux s'insurgent contre la centralisation excessive qui entrave à leur vie et leurs habitudes. Apparemment, une loi va défendre les coqs, les clochers et les chevaux, suite à certains désagréments qui leur mettaient en tord aux yeux des citadins. Faut-il faire disparaître ce style de vie pour satisfaire les plus aisés en voyage à la campagne, sans connaître les inconvénients des lieux ruraux ? "C'est un choc de civilisations à l'intérieur d'un pays", précise Olivier Mazerolle. Comment réussir donc à mieux vivre ensemble ?

Ce dimanche 2 février 2020, Olivier Mazerolle, dans la chronique "L'opinion de Mazerolle", est revenu sur les modifications de la vie en campagne. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale Week-End du 02/02/2020 présentée par Christophe Moulin sur LCI.

Toute l'info sur

La Matinale du week-end

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - "Lever le confinement le 15 décembre, ce ne sera pas baisser la garde", souligne Gabriel Attal

CARTE - Confinement : regardez jusqu’où vous pourrez sortir autour de chez vous dès le 28 novembre

Allègement du confinement : les mesures détaillées jeudi à 11h par Jean Castex

"Cessons de dire des bêtises" : taxé de racisme après sa parodie d’Aya Nakamura, Omar Sy se défend

L'ouverture des stations de ski "impossible" pour les vacances de Noël

Lire et commenter