Le bricolage, une passion française qui attire aussi les novices

Le bricolage, une passion française qui attire aussi les novices

EN PLEIN BOOM - Le bricolage, un secteur qui ne connait pas la crise ? Une chose est sûre depuis le déconfinement, les magasins spécialisés enregistrent des chiffres très encourageants : 30% de ventes supplémentaires pour le mois de juin. Et l'engouement est le même que l'on soit novice ou plus aguerri.

Alors que la crise sanitaire fait craindre le pire sur le front de l'emploi, voilà un secteur qui se porte plutôt bien, celui du bricolage. En effet, la ruée constatée dans les magasins spécialisés, restés ouverts pendant le confinement, se confirme. Et si certains clients ont fait de gros travaux, d'autres ont préféré s'attaquer aux petites réparations du quotidien. C'est le cas de Sara. Cette informaticienne qui bricolait de temps à autre a franchi un cap avec ce huis-clos imposé.

"J'ai fabriqué un petit porte-plantes, ainsi qu'un porte-revues d'inspiration un peu rétro", raconte-t-elle au 20H de TF1, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête de cet article. Une occupation qui lui a permis de mieux traverser cette période. "On s'est rendu compte qu'on était un peu face à nous-mêmes, à nos appartements. On s'est demandé alors ce qu'on pouvait faire pour l'améliorer. Et puis fabriquer ça permet aussi de se vider la tête", poursuit-elle.

Toute l'info sur

Le 20h

Lire aussi

Des rayons dévalisés

Pour se former, la jeune femme a décidé de se tourner vers internet. Il faut dire que la toile regorge de dizaines de sites consacrés au sujet, avec vidéos et tutos à l'appui. Parmi les plus visités, le blog "Bricolage facile" de Cédric Charbonnier cartonne. Depuis dix ans, ce passionné partage ses astuces et ses coups de cœur. "J'adore les outils, j'adore le bricolage, et donc naturellement je veux pouvoir partager avec ma communauté un avis sur les outils", explique-t-il. Des conseils précieux, très suivis ces derniers mois. "Je suis passé de 8.000 abonnés sur Instagram à plus de 10.000 aujourd'hui", ajoute-t-il. 

La fréquentation est également en hausse dans les magasins de bricolage : +24,7% en mai et +30% en juin par rapport à l'an dernier, selon les chiffres de la Fédération des magasins de bricolage. Stéphane Peterle, le directeur du magasin Bricorama de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) a ainsi vu certains de ses rayons dévalisés juste après le confinement. "Ce qui a le plus marché principalement, ce sont toutes les peintures de façade, ravalement extérieur, pour les enduits, les soubassements et les appuis de fenêtre", dit-il.

Aménager son intérieur, c'est également une façon de mieux se sentir chez soi, une tendance dont les magasins de décoration ont aussi profité. "On constate en effet un bel engouement. On a fait l'équivalent en trois semaines de ce que l'on a fait en un mois l'année dernière, avec plus d'une heure de queue le week-end devant le magasin", confirme William Jules, attaché commercial chez Fermob. Un engouement qui se poursuit même en plein cœur de l'été avec des magasins de bricolage qui ne désemplissent pas.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REPLAY – Revoyez l’interview de Nicolas Sarkozy au JT du 20h de TF1

EN DIRECT - Nouveau record de décès du Covid en 24h au Brésil : 1.910 morts

Confinement dans le Pas-de-Calais, nouveaux départements sous vigilance... ce que devrait annoncer Jean Castex ce jeudi

Allocations Pôle Emploi : trois cas pour comprendre le nouveau calcul

VIDÉO - Nicolas Sarkozy sur TF1 : "Je me battrai jusqu’au bout pour que la vérité triomphe"

Lire et commenter