Le casse-tête des hypermarchés par temps de confinement

Le casse-tête des hypermarchés par temps de confinement

DOCUMENT – Le gouvernement a décidé il y a bientôt trois semaines de fermer les rayons dits non essentiels dans les grandes surfaces. Depuis, la mesure a été l'un des nombreux casse-tête qu'ont dû résoudre les enseignes de grande distribution.

Ils font partie des rares endroits dans lesquels nous sommes autorisés à faire nos courses depuis trois semaines. Les hypermarchés ont dû s'adapter aux contraintes imposées par la situation sanitaire, économique, mais aussi aux décisions du gouvernement quant à la fermeture de certains rayons jugés non essentiels. Depuis, les clients ne peuvent plus se servir eux-mêmes ni acheter directement ces produits en magasin.

Toute l'info sur

Sept à Huit Life

Un casse-tête qui a généré des situations ubuesques pour les clients comme pour les employés du magasin. Mais des enseignes de grande distribution ont trouvé des parades pour continuer à vendre des jouets en magasin. Une adaptation contestée qui n'aura duré qu'une dizaine de jours. Comment s'approvisionnent-ils ? Comment se sont-ils adaptés à l'interdiction de vente directe de certains produits ?

Cet extrait vidéo est issu du replay de Sept à Huit life, émission d’information et de reportages hebdomadaire diffusée sur TF1 et présentée par Harry Roselmack. 7 à 8 propose 3 à 4 reportages sur l’actualité du moment : politique, faits divers, société ou encore évènements internationaux.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Macron salue la mémoire de Valéry Giscard d'Estaing, dont "le septennat transforma la France"

L'application TousAntiCovid sésame indispensable pour entrer dans un supermarché ?

EN DIRECT - Covid 19 : 100.000 personnes hospitalisées aux États-Unis, un record

Bruxelles : quand la police tombe nez à nez avec un eurodéputé hongrois dans une fête libertine clandestine

Valéry Giscard d'Estaing est décédé "des suites du Covid-19"

Lire et commenter