Le malaise des soignants dans les Ehpad

Le malaise des soignants dans les Ehpad

REPORTAGE - Actuellement, il y a plus de 1 300 foyers de contaminations dans les Ehpad. Comme dans les hôpitaux, ceux qui y travailent sont particulièrement éprouvés.

L'Ehpad Sainte-Marie à Metz (Moselle) avait subi de plein fouet la première vague de l'épidémie de Covid. Sur 110 résidents, seize sont décédés et une cinquantaine étaient malades. Cette automne, l'établissement est pour l'heure épargné, contrairement à d'autres dans la région qui découvrent les ravages de la maladie.

Mais pour les soignants, c'est un combat au quotidien. "On essaie de tenir le coup pour nous, mais surtout aussi pour eux", confie un membre du personnel. Parmi les enseignements de la première vague, l'Ehpad a choisi de maintenir les visites de famille sur rendez-vous dans des espaces bien séparés. Cela permet de soulager un peu les soignants, car visiblement les visites rendent les résidents plus joviaux et moins déprimés.

Toute l'info sur

Le 13H

Mais le problème principal dans les Ehpad demeure le manque de personnel. Ici, les équipes ont été réorganisées pour assurer toutes les missions, mais la situation se dégrade. Et le constat reste le même dans tous les établissement : les résidents sont toujours plus âgés et toujours plus lourds à prendre en charge médicalement.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : près de 35.000 nouveaux cas en 24 heures, plus de 9000 patients hospitalisés

EN DIRECT - Migrants : "Des méthodes pas sérieuses", lance Emmanuel Macron à Boris Johnson... qui assume sa lettre

VIDÉO - "Vous ne pourrez pas revenir" : le désarroi des voyageurs pris de court par l'arrêt des liaisons Maroc-France

Pass sanitaire : la validité des tests PCR réduite à 24 heures

Port du masque : voici les lieux où vous allez devoir le remettre

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.