Les écueils du couvre-feu

Les écueils du couvre-feu
Population

L'ÉDITO - Nous-y sommes, le couvre-feu est entré en vigueur samedi soir dans tout l'Hexagone. Quels pourraient être les obstacles à la réussite de celui-ci ?

Toute l'info sur

La Matinale du week-end

Certaines exceptions ont été mises en place concernant le couvre-feu. Les universités, les collèges et les lycées par exemple, ne sont pas concernés par de nouvelles restrictions. Dans le secteur de la culture, Roselyne Bachelot a également demandé à ce que les salles de spectacle restent ouvertes. Mais, Jean Castex lui a dit non. Selon Olivier Mazerolle, le Premier ministre n'a rien contre la ministre de la Culture, mais il doit faire en sorte que le couvre-feu réussisse. "Et pour cela, multiplier les exceptions susciterait de nouvelles revendications pour obtenir d'autres exceptions", rajoute notre éditorialiste. Ce n'est pas non plus de gaieté de cœur que Jean Castexl a refusé d'autant plus que le secteur de la culture emploie 600 000 personnes qu'il va falloir soutenir financièrement. Quid des aides prévues par le gouvernement durant ce couvre-feu ?

Ce dimanche 18 octobre 2020, Olivier Mazerolle, dans sa chronique "L'édito", nous parle des écueils du couvre-feu. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale Week-End du 18/10/2020 présentée par Anne-Chloé Bottet, sur LCI.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : près de 50.000 nouveaux cas détectés en 24 heures

L’ŒIL DE LAURENCE HAÏM - "Il se passe quelque chose au Texas"

CARTE - Reconfinement : regardez jusqu’où vous pouvez sortir autour de chez vous

EN DIRECT - Attentat de Nice : un deuxième homme au contact du terroriste interpellé

Olivier Véran a-t-il affirmé que "c’est le confinement qui provoque la circulation du virus" ?

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent