Malades du Covid : bientôt isolés et surveillés ?

Malades du Covid : bientôt isolés et surveillés ?

L'exécutif réfléchie au déconfinement. Il s'interroge sur la possibilité de rendre l'isolement des personnes positives obligatoire, un principe déjà appliqué par certains pays, mais est délicate sur le plan légal, philosophique et logistique.

À domicile ou à l'hôtel ? Des patients testés positifs ou de simples cas contacts assignés à résidence ? C'est l'un des scénarios à l'étude actuellement. Mais est-ce légal de contraindre ces personnes à rester chez elles ? À l'heure actuelle, le droit français le permet dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire. Et est-ce applicable ? Le professeur Renaud Piarroux, infectiologue, s'y oppose fermement. La contrainte serait même dangereuse dans la gestion de l'épidémie. "Ce serait contre productif. S'ils craignent d'être contraint à l'isolement, ils vont juste éviter de se faire dépister", affirme-t-il, surtout si des sanctions sont à la clé.

Toute l'info sur

LE WE 20H

Cette question divise même la classe politique, y compris au sein de la majorité. C'est pourtant l'option choisie par certains de nos voisins européens. Jusqu'à 5 000 euros d'amendes et 18 mois de prison en cas de récidive en Italie. En Espagne, cela peut monter à 500 000 euros. Alors, plusieurs pistes sont envisagées pour contrôler l'isolement des cas positifs : isolement à l'hôtel, visite surprise par l'assurance-maladie, le gouvernement mise aussi sur l'application Tous Anti-Covid.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon la revue Prescrire

EN DIRECT - Loi "sécurité globale" : 500.000 participants à travers la France, selon les organisateurs

EN DIRECT - Covid-19 : 12.580 cas positifs supplémentaires en 24 heures en France

Voici l'attestation de déplacement dérogatoire nécessaire à partir de ce samedi 28 novembre

Nombre de convives, aération... quels conseils pour passer des bonnes fêtes de fin d'année ?

Lire et commenter