VIDÉO - "Marche de la colère" des policiers : Eric Drouet et des Gilets jaunes s'invitent en marge du cortège

Population

Toute L'info sur

La colère des Gilets jaunes

CONFRONTATION - Plusieurs Gilets jaunes, dont Eric Drouet, une figure du mouvement, se sont rassemblés non loin de la manifestation des policiers, mercredi 2 octobre. Venus évoquer les violences policières, ils ont été encadrés par des gendarmes mobiles.

Choc des cultures ce mercredi sur la place de la Bastille. Alors que plusieurs policiers manifestent à Paris sur fond de malaise de l'institution, de rythmes infernaux, de hausse des suicides et de réforme des retraites, plusieurs Gilets jaunes, dont l'une des figures du mouvement, Eric Drouet, se sont rassemblés en marge du cortège. Ils ont été encadrés par des gendarmes mobiles pour éviter tout incident avec des manifestants.

Venu "faire acte de présence", Eric Drouet a affirmé être présent pour rappeler qu''il y a aussi eu des violences policières depuis dix mois" et appeler les policiers à "rejoindre" les Gilets jaunes. "Ça fait 10 mois qu'on subit la répression, ce serait bien que les policiers en parlent. Peut être qu'ils sont obligés d'accepter des ordres illégaux", a-t-il poursuivi.

Aux côtés d'Eric Drouet, d'autres personnes ont agité leur gilet jaune au passage de la manifestation des policiers. Des sifflets venus du cortège d'une profession sérieusement bousculée par le grand mouvement social se font entendre sur plusieurs vidéos à ce moment. 

Le cortège des policiers, parti de la place de la Bastille aux alentours de 13h30, devait ensuite rejoindre la place de la République, au centre de la capitale. Selon les organisations syndicales, qui ont réussi pour la première fois depuis 2001 à réunir tous les corps et tous les grades de l'institution policière, 22.000 personnes participaient à la mobilisation.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter