Le pic de chaleur de cette semaine annonce-t-il un été caniculaire ?

Le pic de chaleur de cette semaine annonce-t-il un été caniculaire ?
Population

HOT - Alors que l'on va connaître cette semaine un premier pic de chaleur en France, l'été 2020 sera-t-il aussi caniculaire que les années précédentes ?

Le premier pic de chaleur est attendu cette semaine en France. Dès ce mardi, "le mercure devrait en effet atteindre les 26 à 30°C sur la moitié nord, et 28 à 33°C sur la moitié sud", a averti Météo-France dans son bulletin, qui souligne que la chaleur sera particulièrement marquée dans les plaines du Sud-Ouest.

Mais le plus dure reste à venir, puisque "mercredi, jeudi et vendredi seront les trois journées les plus chaudes", précise Météo-France. Ainsi, le mercure devrait atteindre ou dépasser les 30°C sur la plupart des régions, voire 32 à 34 °C du Sud-Ouest à l'Ile-de-France ainsi que sur les régions proches de la vallée du Rhône. Dans la vidéo en tête de cet article, extraite du journal de 20 heures, la journaliste de TF1 Christine Chapel revient en trois questions sur cet épisode de chaleur.

Ce pic de chaleur s'apparente-t-il à une canicule ?

Non. On parle plutôt ici de vague de chaleur, car la canicule, ce sont certes des températures très élevées, mais il faut qu'il y ait durant trois jours minimum plus de 35 degrés en moyenne. Et surtout, il faut que les températures nocturnes ne descendent pas en dessous des 20 degrés, et ce durant trois nuit minimum, ce qui ne sera pas le cas cette semaine. 

Ces températures très élevées sont-elles annonciatrices d'un été caniculaire ?

Non. Il est en effet impossible de prévoir de façon certaine un épisode caniculaire à plus de dix jours d'avance. En revanche,  les modèles de prévision de Météo-France dégagent d'ores et déjà une tendance, avec la probabilité d'un été très chaud, mais il est encore trop tôt pour le dire.

Avec le réchauffement climatique, ces épisodes de chaleur vont-ils devenir la norme ?

Oui.  On constate effectivement depuis une vingtaine d'années des canicules de plus en plus fréquentes. Si 2019 avait été la troisième année la plus chaude en France métropolitaine - après 2018 et 2014 -, marquée par deux épisodes exceptionnels de canicule et un record absolu de 46°C, 2020 s'inscrit dans la même tendance, avec un hiver qui a connu des records de douceur et un printemps qui a été le deuxième plus chaud jamais enregistré. Selon les experts, l'été meurtrier de 2003 sera d'ailleurs considéré en 2050 comme un été plutôt frais. 

Lire aussi

Toute l'info sur

Le 20h

Même constat dans le reste du monde. Ainsi, samedi 20 juin, une ville de Sibérie a connu un record de chaleur avec une température de 38 degrés, soit 18 degrés de plus qu’en temps normal dans cette région parmi les plus froides de la Terre. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent