Neige dans la Drôme : de nombreux foyers passent une quatrième nuit sans électricité

Neige dans la Drôme : de nombreux foyers passent une quatrième nuit sans électricité
Population

Toute L'info sur

LE WE 20H

INTEMPÉRIES – Dans la vallée du Rhône, 33.000 foyers devaient toujours se passer d’électricité dimanche soir après de fortes chutes de neige. A Beaumont-lès-Valence, dans la Drôme, les habitants privés de courant doivent prendre leur mal en patience, et recourir au système D en attendant que le réseau soit réparé.

Dans la Drôme, l’électricité revient peu à peu à mesure que les techniciens d’Enedis réparent les lignes endommagées par la neige. Mais à Beaumont-les-Valence, 300 habitants attendent toujours, dans le noir et dans le froid. Car ne plus avoir de courant signifie non seulement ne plus avoir de lumière, mais aussi plus de chauffage, plus d’eau chaude, plus de réfrigérateur…

Comble de malchance pour cette famille : les volets électriques ont été bloqués alors qu’ils étaient baissés. Même le jour, il faut donc s’éclairer à l’aide d’une lampe à pile et de quelques bougies. "Depuis jeudi 17h, ça commence à être dur", témoigne la mère. En attendant, la famille tente comme elle peut de tuer le temps, en jouant aux cartes, vêtue d’habits chauds.  Au total dans la vallée du Rhône, 33.000 foyers passent une quatrième nuit sans électricité. L’impact de la neige a été beaucoup plus important que prévu sur le réseau, en cassant plusieurs poteaux électriques. Le travail de réparation est long car des lignes entières ont été touchées.

Lire aussi

"On fait chauffer l'eau sur le poêle à bois et puis on se lave"

Dans cette autre maison de Beaumont-les-Valence, c’est le système D depuis l’absence de jus. Sans frigo, la nourriture est maintenant au frais… grâce à la neige. Sans eau chaude, c’est également la débrouille : "On fait chauffer l’eau sur le poêle à bois et puis on se lave, comme on faisait dans le temps". 

Dans ces conditions certains habitants ont choisi de déserter, en allant dormir chez des proches qui eux ont de l’électricité. Parfois, il suffit de faire seulement 300 mètres pour trouver des maisons avec du courant. Enedis promet un retour à la normale d'ici mardi dans le département. Soit cinq jours après le début de la galère. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter