Des passagers d'un train SNCF ont-ils été transportés dans un camion-benne (et pourquoi) ?

Des passagers d'un train SNCF ont-ils été transportés dans un camion-benne (et pourquoi) ?

A LA LOUPE - Une vidéo montrant les passagers d'un train grimper dans un camion-benne a suscité de vives réactions sur les réseaux sociaux. Si la scène est insolite, il ne s'agit pas d'un mode de transport mis à disposition par la SNCF. Ces passagers, dont le train a subi une panne de courant, ont bénéficié de l'aide d'un agriculteur du Lot-et-Garonne. La SNCF avait affrété des bus qui ne pouvaient accéder au pied du train.

La scène a de quoi étonner. Dans une vidéo devenue virale, on observe les voyageurs d'un train, bloqués en rase campagne, grimper dans un camion-benne. "Voilà aujourd'hui la SNCF, s'insurge sur Twitter Thomas Portes. Le responsable national PCF des cheminots, qui a été le premier à relayer la vidéo sur les réseaux sociaux, explique qu'il s'agit d'un "transbordement entre Agen et Bordeaux". "Honte absolue, mépris des usagers, conditions de sécurité non respectées !"

Toute l'info sur

L'info passée au crible

Les Vérificateurs, une équipe de fact-checking commune aux rédactions de TF1, LCI et LCI.fr

La SNCF a-t-elle réellement transporté des passagers dans cet engin ? La réalité est quelque peu différente. Le journal local La Dépêche est revenu, dès ce lundi, sur cet événement. Il explique qu'un train Intercités Bordeaux-Marseille est tombé en panne, dimanche 5 janvier.

"J’ai pris le train de Bordeaux à 6h30, raconte à nos confrères Nina, une passagère. Vers 7h30, il faisait encore nuit, le train s’est arrêté en pleine pampa, apparemment entre Marmande et Tonneins. Le contrôleur nous a informés qu’il n’y avait plus de courant, et que les lumières et le chauffage allaient bien s’arrêter faute de batterie. Le jour est arrivé, il n’y avait plus de chauffage mais on avait de la lumière…"

"Le train est tombé en panne à cause de l'arrachage d'une caténaire, nous confirme Sandra Thery, responsable de la communication de la SNCF Nouvelle-Aquitaine. Des cars ont été affrétés pour prendre en charge les passagers à une centaine de mètres du train". Impossible pour les véhicules de se rapprocher au-delà, vu l'état des routes. "Avec la météo de ces derniers jours, le chemin qui longeait le chemin de fer et un champ était quasiment impraticable." Mais "un agriculteur bienveillant a proposé spontanément son aide à nos agents", ajoute-t-elle.

Ni une, ni deux, il appelle un de ses collaborateurs et ensemble, ils proposent aux passagers de prendre leurs bagages dans la remorque attelée à un tracteur. Certains passagers en ont profité pour grimper à l'intérieur et éviter de marcher sur le chemin boueux. 

"Ce monsieur est venu nous chercher avec son tracteur vert, et sa grande remorque agricole. Il nous a ainsi transportés jusqu’au site où nous attendaient les bus", rapporte ainsi un passager. "Le transbordement a été très bon enfant, on remercie chaleureusement ces agriculteurs qui ont réalisé cet acte solidaire", ajoute Sandra Thery, soulignant que "les conditions de sécurité ont été respectées".

Le trafic a pu être rétabli en milieu d'après-midi ce dimanche, une fois les travaux de réparation effectués.

Face aux nombreuses interrogations des internautes, Michaël Fleurbaey, membre de l'équipe de communication nationale de la SNCF a publié un thread Twitter. "Je sais que les gens adorent lire des belles histoires, indique-t-il en préambule. (...) Si c’est la vérité qui vous intéresse, c’est à lire juste en dessous. Je vous préviens, c’est moins passionnant."

La SNCF a pris contact avec les deux agriculteurs. Pour les remercier, la société ferroviaire va offrir à chacun d'entre eux "deux billets aller-retour avec la personne de leur choix". Où comptent-ils aller ? Sandra Thery, qui les a eus au téléphone ce mardi, détient la réponse : "Au Salon de l'agriculture, m'ont-ils dit, si leur labour est fini". 

Vous souhaitez réagir à cet article, nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse alaloupe@tf1.fr

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

EN DIRECT - Variant Omicron : 13 cas détectés parmi les passagers qui ont atterri aux Pays-Bas

"Dites à vos copains non vaccinés qu’ils commencent à nous saouler" : la charge de Patrick Bruel en plein concert

EN DIRECT - Crise des migrants : les ministres européens réunis ce dimanche sans leur homologue britannique

Affaire Hulot : Matthieu Orphelin, porte-parole de Yannick Jadot, "mis en retrait" de la campagne d'EELV

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.