Reconfinement : certains maires soutiennent les petits commerces et les autorisent à ouvrir

Reconfinement : certains maires soutiennent les petits commerces et les autorisent à ouvrir

Pour soutenir les petits commerces durant ce reconfinement, certains maires ont décidé de les autoriser à ouvrir. C'est le cas notamment à Migennes (Yonne).

Si durant le premier confinement, les petits commerces ont accepté leur sort avec résignation, cette fois-ci, ils crient à l'injustice. Ceux qui ont été contraints de fermer dénoncent une concurrence déloyale des grandes enseignes. Face à leur désarroi, certains maires ont décidé de passer outre les décisions du gouvernement.

A Migennes, par exemple, un arrêté municipal a permis aux commerces non-alimentaires d'ouvrir leurs portes durant le reconfinement. Il va sans dire que cette nouvelle ravit les commerçants. Pour ces derniers, celle-ci rétablit l'équité avec les hypermarchés encore ouverts et les géants d'Internet. Du côté des habitants, les avis sont partagés. Par contre, ces ouvertures restent illégales et passibles de 135 euros d'amende.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13H du 31/10/2020 présenté par Anne-Claire Coudray sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13H du 31 octobre 2020 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Toute l'info sur

LE WE 13h

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Éric Zemmour : immigration, retraite, natalité... ses arguments passés au crible

Présidentielle 2022 : Eric Zemmour remet en cause les limitations de vitesse et veut supprimer le permis à points

VIDÉO - "Sept à Huit" : les confidences d'Amel Bent sur sa douloureuse maternité

CARTE - Covid-19 : quels sont les départements où le nombre de cas augmente à nouveau ?

EN DIRECT - Présidentielle 2022 : "Du point de vue des idées, Zemmour c'est l'apogée du n'importe quoi", dénonce Castaner

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.