Reconfinement : un week-end presque comme les autres en France

Reconfinement : un week-end presque comme les autres en France

La vie semblait suivre son cours normal ce samedi malgré le reconfinement. Contrairement en mars dernier, les parcs, les jardins et les plages sont restés ouverts. Mais les sorties sont limitées à un rayon d'un kilomètre autour de chez soi.

Dans les bois, les parcs, sur les plages et au supermarché, il n'y avait pas foule ce samedi, mais difficile d'imaginer pour autant que nous sommes en plein confinement. "Je ne vois pas plus la différence que tous les jours hormis la circulation. Aujourd'hui c'est normal, un samedi normal", résume un automobiliste devant les caméras de TF1.

Effectivement, à regarder les coffres de voiture et les charriots des clients, on ne pense pas tout de suite achats de première nécessité. Décidément, ce confinement ne ressemble pas au précédent. Cette fois, les parcs et les bois restent ouverts. Comme n'importe quel samedi, les joggers s'y retrouvent.

Que ce soit à La Grande-Motte ou à Arcachon, l'heure ne semble pas encore au reconfinement. Si pour la fin des vacances, les forces de l'ordre ont surtout sensibilisé, à partir de lundi, les mesures seront appliquées.

Toute l'info sur

LE WE 20H

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 31/10/2020 présenté par Anne-Claire Coudray sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 31 octobre 2020 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : comment transformer son pass sanitaire en pass vaccinal ?

Qui était Jean-Jacques Savin, décédé en voulant traverser l'Atlantique à la rame ?

EN DIRECT - Covid-19 : contaminations et hospitalisations en hausse avant l'entrée en vigueur du pass vaccinal

EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : découvrez les résultats de notre sondage quotidien du 21 janvier

A l'hôpital, un quart des patients positifs au Covid-19 ont été admis pour un autre motif

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.