VIDÉO - Résultats du bac 2020 : la crise sanitaire n'a pas empêché les traditionnelles scènes de joie

VIDÉO - Résultats du bac 2020 : la crise sanitaire n'a pas empêché les traditionnelles scènes de joie
Population

REPORTAGE - Tout au long de la matinée de ce mardi, les différentes académies ont tout à tour publié les résultats du baccalauréat 2020. A Nice, contexte sanitaire oblige, les lycéens sont venus consulter les tableaux d'affichage dans des "conditions un peu curieuses".

C'est le dénouement d'une année scolaire chaotique, qui restera dans les livres d'histoire. La crise sanitaire liée au coronavirus a particulièrement impacté les terminales : les épreuves traditionnelles du baccalauréat ont été remplacées par une notation en contrôle continu inédite. Après plusieurs mois d'incertitude, les 740.584 inscrits à la session 2020 ont enfin pu découvrir leurs résultats ce mardi matin. 

De nombreux lycéens disposaient déjà d'une idée relativement précise de leur réussite à l'examen, mais la découverte des notes finales demeure toujours un moment particulier, comme le montre le reportage de TF1 en tête de cet article, réalisé dans le lycée Thierry Maulnier de Nice.

Lire aussi

Port du masque, gel hydroalcoolique et tableaux d'affichage espacés : les séquelles de la crise du coronavirus restaient perceptibles à l'heure de récupérer les résultats du bac. Cela n'a pourtant pas empêché des effusions de joie. Ici, des chaudes étreintes et des exclamations de joie. Là, des soupirs de soulagement. Face aux caméras de TF1, un jeune diplômé préfère retenir le positif de la situation : "Certains auraient préféré faire les épreuves, d'autres non. Mais je suis quand même satisfait, j'ai mon bac et je pense que c'est le principal en fin de compte". Même constat chez une autre lycéenne selon laquelle "cela reste le bac, quelque chose que l'on a eu et que l'on est fiers d'avoir." Quelques étudiants confient tout de même se sentir "frustrés de ne pas l'avoir passé".

Vers un taux de réussite record

Pour certains, la notation bienveillante et les commissions d'harmonisation sont synonymes de bonnes surprises. Mentions glanées, moyennes "arrangées voire augmentées", diplôme obtenu, les sources de réjouissance sont nombreuses. Toutes ces dispositions expliquent "les pourcentages de réussite plutôt au-dessus par rapport à d'habitude" selon Sylvio Mermer, proviseur de l'établissement. Il souligne que "les jurys avaient tous les éléments pour valoriser le mieux possible le travail effectué durant le confinement". 

Place désormais aux vacances pour les admis, et aux oraux (dès le 8 juillet) pour les autres.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent