Strasbourg épargné par le couvre-feu

Strasbourg épargné par le couvre-feu
Population

Pas de couvre-feu à Strasbourg, dans un Grand Est qui avait pris de plein fouet la première vague de l'épidémie de coronavirus. Dans la ville, les habitants ont pu veiller au-delà de minuit, avec ou sans le respect des gestes barrières.

Toute l'info sur

LE WE 13h

Dans le pays, 1 700 communes sont concernées par le couvre-feu. Mais la ville de Strasbourg (Bas-Rhin), elle, a bel et bien été épargnée. Là-bas, les soirées continuent. Comme chaque week-end, les rues sont aussi bien animées. Sur le quai des Bateliers, un lieu très prisé des étudiants, on profite de la nuit.

En outre, les restrictions ailleurs dans l'Hexagone n'ont pas coupé l'envie de se retrouver. Encore du monde dans les bars passé minuit, mais la plupart restent vigilants. D'autres sont, par contre, moins appliqués. Dans la rue, le masque obligatoire est parfois oublié. À Strasbourg, le taux d'incidence a doublé en une semaine. Donc, beaucoup comptent bien s'amuser car peut-être que dans deux ou trois semaines, ils n'auront plus le droit d'en profiter. Dans la ville, les bars et restaurants resteront ouverts les prochains soirs, mais doivent renforcer leurs mesures.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13H du 17/10/2020 présenté par Audrey Crespo-Mara sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13H du 17 octobre 2020 des reportages sur l’actualité politique, économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Fermeture de la mosquée de Pantin : "On est en train de tout mélanger", estiment les fidèles

EN DIRECT - Assassinat de Samuel Paty : sept personnes déférées, dont deux mineurs

CPF : attention, vous risquez de perdre vos heures de formation !

EN DIRECT - Covid-19 : 300.000 morts supplémentaires aux États-Unis pendant la pandémie

Enseignant tué : ce que disait son cours sur la liberté d'expression

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent