Survivre à un crash en mer : des militaires formés à des épreuves contre-nature dans un centre à Brest

Survivre à un crash en mer : des militaires formés à des épreuves contre-nature dans un centre à Brest
Population

Le Centre d’entraînement à la survie et au sauvetage de l’aéronautique navale accueille chaque année plus de mille militaires. Avant de voler à bord des hélicoptères ou des avions de l’armée, ces derniers y sont formés à des exercices contre-nature.

Toute l'info sur

LE WE 20H

Dans un centre unique en France, l’armée enseigne le sang-froid des héros de film catastrophe. Crashs en pleine mer ou des amerrissages en urgence, les jeunes militaires sont confrontés à des exercices contre-nature. Après quelques mois de formation, ils voleront à bord des hélicoptères ou des avions de l’armée, en tant que membres d’équipage. L’épreuve de la cabine d’hélicoptère est la plus redoutée par les stagiaires. Il s’agit d’un passage obligé pour plus de mille militaires, qui sont formés chaque année dans le Centre d’entraînement à la survie et au sauvetage de l’aéronautique navale. Les forces spéciales, le GIGN ou les pilotes, ils doivent tous valider ce test jusqu’à trois mètres cinquante sous l’eau, à l’aveugle. L’ultime étape de leur formation consiste à envoyer un signal de détresse.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 19/06/2020 présenté par Anne-Claire Coudray sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 19 juin 2020 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent