Troncation des mots, un phénomène qui se tend ?

Troncation des mots, un phénomène qui se tend ?

On abrège les mots de plus en plus, en terminant sur une consonne. Un langage bref, actuel, mais pas si jeune que cela. Mais d'où vient cette manie de tronquer les mots ?

À la fin des vacances, les enfants parlent déjà d'"exam", de "compet'" ou de "bac". À l'écoute de leurs conversations, les parents sont parfois perdus. Lorsque l'on tronque, on retire souvent les dernières syllabes d'un mot, c'est ce qu'on appelle "une apocope". Celle-ci est issue du langage des bagnards de Brest vers 1830, reprise par les gardiens et les policiers. Et puisque la troncation des mots est tellement importante, elle s'applique maintenant avec le verlan de nos jours.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13H du 23/02/2020 présenté par Audrey Crespo-Mara sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13H du 23 février 2020 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Toute l'info sur

LE WE 13h

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Joe Biden estime que le Covid-19 fera "plus de 600.000" morts aux États-Unis

EN DIRECT - États-Unis : l'acte d'accusation contre Donald Trump transmis au Sénat lundi

Procès en destitution de Trump : l'article transmis lundi au Sénat, et après ?

Paris : un adolescent lynché sur la dalle Beaugrenelle, ses agresseurs recherchés

Que sait-on de l'ivermectine dans le traitement du coronavirus ?

Lire et commenter