Un an après le séisme, des stigmates toujours présents au Teil

Un an après le séisme, des stigmates toujours présents au Teil

Il y a un an précisément, un important tremblement de terre s'est produit dans la ville du Teil (Ardèche). Depuis ce séisme, 1 000 logements sont devenus inhabitables et beaucoup le sont toujours.

Ce mercredi matin à 11h52, la sirène a retenti à Teil. Il y a un an, la terre se mettait à trembler. Un séisme de 5,4 sur l'échelle de Richter a frappé la ville. De nombreux habitants se sont retrouvés sans logement mais par miracle, il n'y a pas eu de victimes.

Aujourd'hui, la catastrophe est encore dans toutes les mémoires. Pour les habitants comme Ingrid, il sera difficile d'oublier. Elle fait partie des 1 000 sinistrés qui n'ont toujours pas pu regagner leur domicile car 600 habitations sont frappées d'arrêté de péril et les indemnisations des assurances tardent à venir. Pour sa part, le montant des réparations a été fixé à 2 000 euros mais les experts n'ont toujours pas donné leur accord.

Toute l'info sur

Le 13h

Lire aussi

Mélasse, l'un des quartiers les plus touchés par le séisme, est devenu complètement désert. Pour le président du collectif des sinistrés, la lenteur des indemnisations est la conséquence d'une situation inédite. En tout, les dégâts sont estimés à 200 millions d'euros. Il faudra plus de dix ans pour reconstruire la ville du Teil.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Masques en tissu à éviter, 2 m de distanciation... Les nouvelles recommandations face aux variants du Covid-19

Au crépuscule de son mandat, Donald Trump s’apprête à accorder 100 grâces présidentielles

Investiture de Joe Biden : le FBI craint une menace venant de la Garde nationale

Variants du coronavirus : "Le masque artisanal fabriqué chez soi n’offre pas nécessairement toutes les garanties nécessaires", souligne Olivier Véran

Jean-Pierre Bacri, le bougon préféré du cinéma français en cinq répliques cultes

Lire et commenter