Un confinement moins contraignant qu’au printemps mais est-il respecté ?

Un confinement moins contraignant qu’au printemps mais est-il respecté ?

Il y a du monde dans les rues malgré le confinement. Toutes les personnes qui sont dehors ont-elles une attestation en règle ?

Faire prendre l'air à son enfant, aller chez le médecin ou faire du sport, les rues sont loin d'être désertes dans l'Hexagone. Tous ceux que nous avons rencontrés affirment être dans leur bon droit et avoir une attestation. Mais au moment de la pause déjeuner une question se pose : où peut-on manger ? Il n'y a pas de réponse claire, mais rester immobile est interdit. Les lycéens sont les plus nombreux dans ce cas.

Au total, une cinquantaine de personnes ont été contrôlées lors d'une patrouille que nous avons suivie à Paris. Aucune n'a cependant été verbalisée, et ce malgré quelques étourderies. Dans les Vosges, les gendarmes, eux aussi, font avant tout de la pédagogie. Sur plus de 100 000 Français contrôlés depuis vendredi, 5 300 ont été verbalisés.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 02/11/2020 présenté par Gilles Bouleau sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 2 novembre 2020 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Toute l'info sur

Le 20h

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Joe Biden, le jour de l’investiture, à suivre en direct demain, dès 6h, sur LCI

EN DIRECT - Covid : l'Allemagne durcit et prolonge ses restrictions jusqu'à mi-février

Dans sa vidéo d'adieu, Donald Trump exhorte à "prier" pour le succès de l'administration Biden

La vitamine D protège-t-elle du Covid-19 ?

Non-respect du couvre-feu : les dénonciateurs rémunérés ? Des internautes tombent dans le piège

Lire et commenter