Une rave party sauvage sous surveillance en Lozère

Une rave party sauvage sous surveillance en Lozère

Des milliers de fêtards se sont retrouvés, samedi soir, pour une rave party sur un terrain privé de Lozère. Pour l’heure, la situation se résume à sécuriser cet événement inopiné, qui dure depuis plus de 24 heures.

Plus de 10 000 personnes ont envahi samedi 8 août, en fin de soirée, un terrain agricole privé, pour y organiser une fête, en plein parc national des Cévennes. Ces fêtards venus de toute la France ont forcé les clôtures de ce champ. Des agriculteurs et habitants des environs ont tenté en vain de les arrêter, sans succès. Depuis ce dimanche matin, les accès routiers sont bloqués par la gendarmerie et un poste de commandement mobile est installé à quelques kilomètres de là. Jointe par téléphone, la préfète de la Lozère, Valérie Hatsch, dénonce "des comportements irresponsables".

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 09/08/2020 présenté par Audrey Crespo-Mara sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 9 août 2020 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Toute l'info sur

LE WE 20H

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Alerte aux orages et aux vents forts : 18 départements en vigilance, risque de "phénomène violent"

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

REVIVEZ - Jim Bauer, Marghe, Mentissa Aziza et Cyprien qualifiés pour la finale de "The Voice"

Chute (incontrôlée) d’une fusée chinoise ce week-end : où va-t-elle retomber sur Terre ?

Elle a tué son mari qui la tyrannisait : Valérie Bacot témoigne dans "Sept à Huit" avant son procès

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.