Vacances de la Toussaint : une ruée vers l'Ouest ?

Vacances de la Toussaint : une ruée vers l'Ouest ?
Population

Pour bon nombre de nos compatriotes, les vacances se passeront par la Normandie. Même si cette année, les touristes ont attendu les derniers jours pour réserver.

Toute l'info sur

LE WE 20H

De nouvelles restrictions sanitaires entrent en vigueur alors que les vacances de la Toussaint commencent. Est-ce qu'il y aura une ruée vers les régions qui ne sont pas concernées par les mesures les plus drastiques ? En Normandie, en tout cas, on affiche complet ce week-end. Les premiers touristes sont arrivés ce vendredi après-midi. Dans sa boutique de souvenir, la propriétaire reste optimiste. Et pour un restaurateur, les réservations sont encore timides, mais pas de quoi l'affoler.

Le moral des commerçants est bon, tout comme celui des touristes qui ne sont pas inquiets de la foule potentielle du week-end. certains préconisent de bien respecter les gestes barrières et d'éviter les lieux où il y aurait trop de monde. Dans un hôtel du littoral, le téléphone n'arrête pas de sonner. Pour ce premier week-end de la Toussaint, leur taux d'occupation est de 95 à 100%. Les professionnels du tourisme comptent sur la météo clémente pour faire le plein pendant ces périodes de vacances.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 16/10/2020 présenté par Audrey Crespo-Mara sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 16 octobre 2020 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Fermeture de la mosquée de Pantin : "On est en train de tout mélanger", estiment les fidèles

CPF : attention, vous risquez de perdre vos heures de formation !

EN DIRECT - Attentat de Conflans : "Le mal a été nommé : c'est l'islamisme politique"

EN DIRECT - Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale demain

Covid-19 : pour aider la recherche, le Royaume-Uni va infecter des volontaires

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent