VIDÉO - Venus rendre hommage à George Floyd, ces jeunes témoignent : "Nous sommes trop dans le déni en France"

VIDÉO - Venus rendre hommage à George Floyd, ces jeunes témoignent : "Nous sommes trop dans le déni en France"

PAROLES DE JEUNES - Pourquoi sont-ils venus ? Que reprochent-t-ils à la police française ? Que faut-il faire pour que le racisme cesse dans la police ? Ils ont entre 17 et 32 ans et ce mardi, ils sont venus place de la République, à Paris, rendre un dernier hommage à George Floyd. LCI s'est entretenu avec plusieurs d'entre eux.

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées ce mardi soir à Paris en hommage à George Floyd, au moment même de ses obsèques aux Etats-Unis. 8 minutes et 46 secondes de silence ont été observées, soit la durée pendant laquelle cet homme noir a été plaqué au sol, le genou d'un policier sur son cou, avant de mourir, le 25 mai dernier. 

Parmi eux, de nombreux jeunes venus de la capitale et des banlieues avoisinantes, pour montrer leur soutien mais aussi pour dénoncer les "violences policières" car, comme ils le disent eux-mêmes, "Ce problème, il existe aussi en France". LCI est allé à leur rencontre pour leur donner la parole. 

Toute l'info sur

Mort de George Floyd : l'indignation mondiale

"Ce n'est pas normal qu'il se passe encore des choses comme ça", insiste Bali, 21 ans, presque les larmes aux yeux, un sentiment partagé par son amie, Judith, 23 ans. Si unanimement, ils ont des reproches à faire à la police française, délit de faciès, actes racistes ou encore violences, ils refusent une généralité qui consisterait à dire que "la police française est raciste". Mais ils attendent comme Bilal, 21 ans "plus de formation", et surtout de l'éducation à tous les niveaux, renchérit Selma, 18 ans ! (Retrouvez l'intégralité de leurs témoignages dans la vidéo ci-dessus)

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : près de 250.000 doses de vaccin injectées en 24 heures, l'accélération se confirme

Covid-19 : le Pas-de-Calais confiné pour 4 week-ends, mesures renforcées dans 22 autres départements

Affaire des "écoutes" : après Nicolas Sarkozy, le Parquet national financier fait appel de la décision

Accident de scooter et violences urbaines à Lyon : une enquête confiée à l'IGPN

Meghan et Harry chez Oprah : l'interview qui a fait basculer la famille royale dans un mauvais soap

Lire et commenter