A Grenoble, un marché de Noël virtuel pour sauver les artisans

A Grenoble, un marché de Noël virtuel pour sauver les artisans

INITIATIVE - En Isère, une startup grenobloise eu l'idée de créer un marché de Noël virtuel. Un site internet rassemble l’ensemble des produits artisanaux qui y sont proposés en temps normal.

A cause de la pandémie, le marché de Noël de Grenoble a dû être annulé. En temps normal, l'événement attire des milliers visiteurs venus de tout le département. Et pour de nombreux artisans, c'est un rendez-vous crucial. "Cela représente quasiment 55% de mon chiffre d’affaires. Sans les ventes de novembre et décembre, ça risque d'être compliqué", explique Florence Gonneau, créatrice textile et fondatrice de mimousk.com. Cette couturière confectionne des bouillottes en graines de lin. Elle devait initialement les vendre sur trois marchés de Noël, mais tous ont été annulés devant l'aggravation de la situation sanitaire.

Redoutant de perdre des clients, la jeune entrepreneuse a décidé de rejoindre un marché de Noël sur Internet réservé aux artisans français. Accessible depuis une semaine, la plateforme rassemble déjà plus de 200 artisans. "C’est rapide et très simple à utiliser. Cela fonctionne comme une boutique en ligne", explique Florence Gonneau. Elle reçoit la commande par mail dans son atelier et expédie le colis en seulement quelques heures. "C’est un soulagement de savoir qu’on aura malgré tout un peu de visibilité", dit-elle.

Toute l'info sur

SOS Commerces

La nouvelle opération du 13H de TF1 pour aider les boutiques de proximitéLes sites, bons plans et conseils pour soutenir vos magasins de quartierLes fleuristes obligés de fermer tandis que les jardineries restent ouvertes
C’est l'occasion d’entrer dans une nouvelle ère et peut-être aussi de conquérir de nouveaux clients.- Patrice Besson, gérant de la chocolaterie Zugmeyer à Grenoble.

L’accès à ce marché de Noël 2.0 est gratuit. Mais surtout, on y trouve l'ensemble des produits qui sont présents chaque année sur le marché de Noël de Grenoble. Bijoux de créateurs, cosmétiques naturels, savons bio, maroquinerie et autres produits du terroir figurent en bonne place. La startup qui en a eu l'idée se rémunère via une commission sur les ventes. "Actuellement, nous avons plus de 600 artisans en attente. On est surpris de l’ampleur que prend le phénomène. On va essayer d’en intégrer le plus possible", explique Vincent Naigeon, fondateur de la jeune pousse masterbox, spécialiste des coffrets cadeaux. 

L'initiative rencontre un franc succès. À la chocolaterie Zugmeyer, les commandes sont plus nombreuses chaque jour depuis l'ouverture de ce marché de Noël virtuel. Le propriétaire y voit même une opportunité à plus long terme. "Pour une maison comme la nôtre qui existe depuis 1930, c’est l'occasion d’entrer dans une nouvelle ère et peut-être aussi de conquérir de nouveaux clients", estime Patrice Besson, le gérant.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Jean Moulin était un scientifique" : les perles du test de culture G des candidates à Miss France

Non, l'application TousAntiCovid ne sera pas indispensable pour entrer dans un supermarché

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 11.000 contaminations ces dernières 24 heures, la baisse se poursuit

Un troisième mystérieux monolithe de métal découvert, en Californie cette fois

Miss France 2021 : passez le test de culture générale des candidates

Lire et commenter