Bus volé et retrouvé dégradé à Paris : la société Keolis va porter plainte

Population

Toute L'info sur

À la loupe

A LA LOUPE - Jeudi 11 juillet à Nanterre, en marge des célébrations de la qualification de l’Algérie pour les demi-finales de la CAN, un bus a été volé et dégradé. La société Keolis annonce à LCI son intention de déposer plainte.

Après la qualification de l’Algérie jeudi 11 juillet pour les demi-finales de la Coupe d’Afrique des nations, des milliers de supporters des Fennecs ont célébré la victoire à Paris. Des débordements ont néanmoins eu lieu, des magasins ont été pillés et la police a procédé à 74 interpellations. 


Sur les réseaux sociaux, les internautes ont été nombreux à partager à des images tournées lors de cette soirée. Mais une vidéo a particulièrement fait réagir. Celle-ci montre un individu en train de conduire un bus aux vitres saccagées. "Les Algériens ils ont volé un bus ça va trop loin", écrit l’auteur du tweet. Contacté par LCI, celui-ci n'a pas donné suite. Une autre vidéo, montrant le même bus, a également été diffusée sur Instagram. Prise plus tard dans la soirée - il fait désormais nuit sur les images - son auteur raconte n’avoir vu personne au volant du véhicule : "Il était tel quel sur le bas-côté" nous explique-t-il. 

Véhicule dégradé

Selon nos informations, ce bus appartenant à la société de transport public Keolis a effectivement été volé dans la soirée de jeudi, vers 22 heures. Une source policière nous indique qu'un homme est entré "par un moyen indéterminé" dans les locaux d’un dépôt-bus de la société Keolis Delion, situé à Nanterre. L’individu a ensuite roulé avec l’autocar jusqu’à l’avenue Charles-de-Gaulle à Neuilly-sur-Seine, où il l’abandonné sur la voie publique. Le bus a été rapatrié à 2h20 au dépôt de Nanterre. Les dégradations commises sur le véhicule nous sont par ailleurs confirmées : "Le pare-brise et six vitres latérales ont été cassées", nous indique-t-on. Contactée par LCI, la société Keolis a annoncé qu’elle allait déposer plainte ce vendredi 12 juillet. 


Quant au fait de savoir si des supporters de l'Algérie sont à l'origine du vol, rien ne permet de l'affirmer formellement. Notre source policière ne fait pas le rapprochement, et du côté de Keolis, on précise avec prudence que "ce vol se serait a priori déroulé suite à la victoire de l’Algérie dans la CAN 2019". Sur les images en ligne, on distingue vaguement un tissu vert et blanc autour du cou du conducteur. Lequel "devait connaitre le protocole de démarrage", nous précise une source policière.


Contacté, le parquet de Nanterre indique qu'une enquête a été ouverte. Pour l'instant, aucun individu n'a été interpellé. 


Vous souhaitez réagir à cet article, nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse alaloupe@tf1.fr.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter