"Vous avez compris comment on l’attrape ce fichu virus ?" : quand Emmanuel Macron rencontre des écoliers à Poissy

"Vous avez compris comment on l’attrape ce fichu virus ?" : quand Emmanuel Macron rencontre des écoliers à Poissy
Population

VISITE - Le chef de l'Etat s'est rendu ce mardi dans une école primaire de Poissy. Objectif : rassurer le monde de l'Education, à quelques jours d'une rentrée des classes qui inquiète personnels et parents.

Dissiper les inquiétudes à quelques jours d'une rentrée qui s'annonce compliquée : c'est ce qu'Emmanuel Macron tente de faire ce mardi, le chef de l'Etat ayant effectué le déplacement dans une école de Poissy (Yvelines). Visage protégé au moyen d'un masque "grand public", le président est allé à la rencontre des enfants et du personnel.

En arrivant dans la salle de classe, qui réunit des élèves de différents niveau, il a très brièvement baissé son masque bleu nuit avec liséré bleu-blanc-rouge pour adresser un grand sourire aux enfants. "Cela a été durant toute cette période ?", a-t-il demandé à l'institutrice. "Au début c'était très stressant. Il a fallu installer une routine. C'est assez compliqué, on essaie de réunir les élèves du même niveau", a répondu l'enseignante.

Lire aussi

"Ils font quoi comme travail tes parents ?"

Toute l'info sur

Les défis du déconfinement

Transports, rassemblements... : quelles sont les mesures de restriction toujours en vigueur ?Retour à l'école obligatoire : en quoi consiste le "protocole sanitaire assoupli" ?

"Il font quoi comme travail tes parents ?", a-t-il demandé à une petite fille intimidée. "Qu'est-ce que c'est les gestes barrières ?", a-t-il ensuite demandé à un garçon qui lui a récité les consignes sans faille. "J'ai appris le texte par cœur", a expliqué l'enfant dans un sourire. "Vous avez des inquiétudes, des choses qui vous font peur ?" a lancé le chef de l'Etat. Qui se voit répondre "Attraper le Covid-19". "Vous avez compris comment on l’attrape ce fichu virus ?", a ensuite demandé le président, avant de leur réexpliquer les gestes barrières. "Et aussi, il ne faut pas donner de câlins et de bisous", lui lance un enfant. Emmanuel Macron : "Le confinement, tu vois moins de monde et tu restes chez toi. C’est ce qu’on a fait pendant presque deux mois. C’est très long. Il faut respecter ses distances. Chacun a un peu une part de la solution."

Le chef de l'Etat doit ensuite échanger en visioconférence avec quelques maires et directeurs d’école des Yvelines. Objectif : rassurer face aux inquiétudes des parents, des enseignants et des maires sur le retour programmé des élèves à partir du 12 mai dans les écoles maternelles et primaires, avec un maximum de 15 enfants par classe.  Des inquiétudes particulièrement fortes en région parisienne, dont la plupart des édiles refusent de rouvrir dès la semaine prochaine. Un protocole sanitaire très strict doit encadrer la réouverture des écoles: lavage de main à répétition, bureaux espacés d'au moins un mètre, port du masque obligatoire ou conseillé selon les circonstances... Un vrai casse-tête pour les communes chargées de préparer cette périlleuse rentrée.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent