Après l’IVG, Juppé attaque Fillon sur ses "soutiens" d'extrême-droite

DirectLCI
POLÉMIQUE – Alain Juppé se montre de plus en plus agressif au fil des jours à l’encontre de François Fillon. Après l’IVG en début de semaine, c’est à ses supposés liens avec l’extrême-droite qu’il s’en est pris.

Un jour, une polémique. Alors que l’attaque du clan Juppé à l’encontre de François Fillon à propos de l’IVG n’a pas pris, le maire de Bordeaux a changé son fusil d’épaule pour viser son rival. Interrogé sur RTL ce matin à propos d’un risque de voir la droite se disloquer devant l’agressivité des débats, il n’a pas hésité à lier François Fillon à l’extrême-droite. "Ce qui risque de fracturer la droite, ce sont les prises de position de membres d’extrême-droite, d’anciens membres du Front National pour la candidature de François Fillon", a-t-il lâché.

Alain Juppé cite ainsi Jacques Bompard, cofondateur du FN, et Carl Lang, créateur du Parti de la France, tous deux s’étant prononcés pour une victoire de François Fillon. Plus surprenant, il cite aussi le site Riposte Laïque, considéré comme appartenant à la "fachosphère" et ayant publié un article avant la primaire titré : "Pour éliminer Juppé, votons Fillon". 


Comme à son habitude, Alain Juppé a rappelé que "faire un barrage contre le Front national" sera "un enjeu du combat de 2017", avant de chercher à se démarquer : "moi, je me suis toujours battu avec la plus grande énergie contre le Front national".  Pour mieux souligner que ce ne sera pas le cas de son adversaire ? "Encore une attaque inutile, politicienne, qui n’a pas de sens", a répondu François Fillon sur Europe 1.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter