Nicolas Sarkozy appelle à voter pour son "collaborateur" François Fillon

DERNIERS MOTS - Battu dès le premier tour de la primaire de la droite et de centre, Nicolas Sarkozy a été contraint de reconnaître sa défaite. Il remercie ses militants et souhaite "bonne chance à la France". Un second départ de la vie politique.

La vie politique appelle parfois à des efforts de modestie. Avec moins de 22% des voix, Nicolas Sarkozy n'est pas parvenu à se qualifier au second tour de la primaire de la droite et du centre. Le soir de sa défaite, il a annoncé qu'il était temps pour lui "d'aborder une vie avec plus de passion privée et moins de passion publique", avant de souhaiter "bonne chance à la France" et d'appeler à voter pour François Fillon, qu'il définissait autrefois comme son "collaborateur" à Matignon.

Je souhaite le meilleur pour mon paysNicolas Sarkozy

A l'avenir, "tout ce qui touchera de près ou de loin à la France, me touchera personnellement", assuré l'ancien président de la République. "Je n'ai aucune amertume, aucune tristesse", a-t-il continué. "Je souhaite le meilleur pour mon pays, pour vous et pour celui qui aura à conduire ce pays que j'aime tant".


Selon l'ancien président de la République, la droite a donné une "bonne image" pendant cette campagne. Il se dit d'ailleurs heureux d'avoir participé à cette bataille politique. Désormais, Nicolas Sarkozy soutient François Fillon pour qu'il devienne, espère-t-il, le nouveau président de la République.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Fillon candidat de la droite pour 2017

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter