Nicolas Sarkozy confond Notre-Dame-des-Landes avec Notre-Dame-des-Champs

GERMANOPRATIN - Le candidat à la primaire de la droite s'est emmêlé les pinceaux mardi 15 novembre à Nice en dénonçant la "situation ubuesque" qui règne à Notre-Dame-des-Landes, où doit être construit le célèbre aéroport. Mais au lieu d'être en banlieue de Nantes, le projet s'est retrouvé dans le 6e arrondissement de Paris.

Le métro parisien est-il en train doucement de devenir l'ennemi juré de la clarté langagière de Nicolas Sarkozy ? C'est en effet la deuxième fois que le mode de transport urbain vient troubler le message du candidat à la primaire de la droite et du centre, depuis le début de la campagne. Dommage, pour quelqu'un qui se fait fort de défendre les masses populaires contre élite qui ne prend pas le métro et qui voit les RER de banlieue en photo".


Rien de tel cette fois. La langue de l'ancien président a méchamment fourché, mardi 15 novembre lors d'un meeting géant à Nice, au moment d'évoquer les difficultés en cours à Notre-Dame-des-Landes, un des sujets de rigolades favoris de la droite quand il s'agit de se payer François Hollande et Manuel Valls à bon compte. Ainsi, alors qu'il discutait des nombreux allers-retours juridiques et administratifs dans le projet d'aéroport aux abords de Nantes contesté par de nombreux zadistes, le numéro 2 de la primaire de la droite et du centre a dénoncé "la situation ubuesque"... "à Notre-Dame-des-Champs". 

Lire aussi

Langue qui dérape ? Certainement. Lapsus ? Tout autant. Notre-Dame-des-Champs est en effet le nom d'une église et d'une station de métro du 6e arrondissement de Paris, chacune sise à moins de vingt minutes à pied de... Saint-Germain-des-Prés, ce quartier régulièrement montré du doigt par... Nicolas Sarkozy (et sa victime préférée Jean-François Copé) en ce qu'il serait un abris de "bobos", une des cibles favorites de Nicolas Sarkozy, candidat autoproclamé du peuple qu'il oppose régulièrement aux élites.

Lire aussi

Mais ce n'est pas la première fois que les discours de Nicolas Sarkozy prennent un détour vers ce sixième arrondissement honni. Le 8 novembre sur Public Sénat, alors qu'il s'en prenait au "problème d'autorité" de l'Etat dans le cadre de sa politique migratoire, il avait mis en avant ces "3000 migrants en situation irrégulière sous le métro... Stanislas", alors qu'il s'agissait du métro Stalingrad, dans le 19e arrondissement de Paris. Là encore, l'erreur était équivoque, puisqu'il y a, non loin de Notre-Dame-des-Champs, nous apprend Le Lab, un collège nommé... Stanislas. Quand une idée vous tient...

Lire aussi

En vidéo

Nicolas Sarkozy tient sa ligne droitière et flatte son électorat

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Fillon candidat de la droite pour 2017

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter