Partie de campagne, épisode 13 : les derniers instants de la campagne pour la primaire de la droite

DirectLCI
POLITIQUE - Chaque semaine, Pierre Grange - journaliste à TF1 - vous propose un regard différent sur la campagne, ou plutôt les campagnes politiques en cours : primaire à droite, compétition à gauche... Avec nos images jamais vues, découvrez "Partie de campagne".

Cette semaine, Alain Juppé a rempli le Zénith de Paris, comme l’avait fait Nicolas Sarkozy il y a un mois. Devant une foule en délire de 6.000 personnes, il a repris, bras levés, un geste chiraquien. 


François Fillon a quant à lui attendu le tout dernier moment pour rencontrer son électorat. Le candidat a attiré tellement d’électeurs indécis que deux petites salles supplémentaires ont dû être ouvertes pour pouvoir les accueillir à ce meeting. Sur internet, François Fillon a été le Républicain le plus recherché cette semaine. Il devance ainsi pour la première fois Nicolas Sarkozy et Alain Juppé. 


Pour cette 19e semaine de campagne, Nicolas Sarkozy s’est concentré sur le sud de la France. Il s’est rendu à Nice et à Nîmes. L’ancien président souhaite rétablir les frontières et protéger l’économie française. 


Nathalie Kosciuskot-Morizet, elle, s’est rendue sur le terrain auprès de ceux qui se lève tôt à Rungis ainsi qu’au salon du Made in France. 


Bruno Le Maire, qui se présente comme le candidat de la ruralité, espère comptabiliser un maximum de voix, alors que Jean-Frédéric Poisson souhaite surtout influencer le programme de celui qui remportera la primaire. 


Jean-François Copé a laissé entendre qu’il soutiendrait Alain Juppé au deuxième tour, s’il n’en fait pas partie. 

En vidéo

Premier tour de la primaire de la droite : quels enjeux ?

En vidéo

Primaire de la droite : derniers préparatifs avant l'ouverture des bureaux de vote

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter