Pour François Fillon, "une dynamique puissante est enclenchée"

PRIMAIRE - Arrivé largement en tête du premier tour de la primaire de la droite et du centre dimanche, François Fillon savoure son succès. "Une dynamique puissante est enclenchée", a-t-il indiqué. Il ne reste plus qu'à confirmer lors du second tour, puis lors de la présidentielle.

Considéré comme un outsider lors de la campagne, François Fillon a créé la surprise dimanche. Loin devant Alain Juppé alors du premier tour de la primaire, il se positionne en favori pour représenter la droite et le centre à la présidentielle. "Autour de nous une dynamique puissante est enclenchée", a d'ailleurs assuré l'ancien premier ministre qui récolte 44% des suffrages, contre 28% pour le maire maire de Bordeaux. "Rien ne peut arrêter une nation qui se dresse pour sa fierté", a-t-il indiqué.

La défaite ne doit humilier personneFrançois Fillon

Le député de la Sarthe a également eu quelques mots pour ses concurrents battus. Selon lui, ils "ont défendu leurs idées et ils ont rendu service à la démocratie". "La défaite ne doit humilier personne, parce que nous avons besoin de tout le monde", a-t-il ajouté", avant d'assurer qu'il avait une "pensée particulière pour Nicolas Sarkozy". 


"Depuis des mois et des mois je trace mon sillon calmement et sérieusement avec un projet précis et puissant", a-t-il tenu à rappeler. Désormais sa campagne devrait "s'amplifier" et "s'accélérer". "Ensemble nous allons batir une alternance forte pour la France", a conclu celui qui se rêve en président de la République.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Fillon candidat de la droite pour 2017

Plus d'articles

Lire et commenter