"La droite la plus bête du monde" : 215 parlementaires fustigent les clashs de Juppé à l'égard de Fillon

"La droite la plus bête du monde" : 215 parlementaires fustigent les clashs de Juppé à l'égard de Fillon

RAPPEL A L'ORDRE - Dans une tribune, 215 députés et sénateurs de la droite et du centre appellent à un débat respectueux entre les deux finalistes de la primaire de la droite. Ils pointent du doigt notamment les critiques d'Alain Juppé à l'égard de François Fillon, prenant la défense de ce dernier.

Ils consacrent le retour de la "droite la plus bête du monde". L'expression du socialiste Guy Mollet est aujourd'hui réutilisée par des parlementaires LR pour dénoncer les invectives du maire de Bordeaux à l'égard de son concurrent à la primaire de la droite. 215 députés et sénateurs de la droite et du centre publient une tribune ce jeudi dans le Figaro Vox dans laquelle ils "déplorent" les critiques d’Alain Juppé faites à François Fillon, tous deux finalistes de la primaire de la droite et du centre, alors que le second tour se profile à grand pas. 

"'La droite la plus bête du monde'. La célèbre formule de Guy Mollet sonne comme un avertissement pour ceux qui empruntent aujourd'hui les mots que la gauche a forgés pour mieux emprisonner la candidature de François Fillon. Au point de verser dans la caricature la plus absurde", dénoncent ces parlementaires, prenant la défense de François Fillon et de son programme. "Est-ce 'ultralibéral' que de vouloir faire passer la dépense publique de 57 à 50 % du PIB comme le propose François Fillon ? Est-ce 'brutal' que de vouloir augmenter le temps de travail dans la fonction publique en échange d'une négociation salariale et de meilleures perspectives de carrière ? Est-ce 'réactionnaire' que de rappeler qu'un enfant a le droit de connaître son père et sa mère comme l'affirme la convention des Nations unies sur les droits de l'enfant ?", rétorquent-ils. 

Toute l'info sur

Fillon candidat de la droite pour 2017

Lire aussi

    Cette vieille propension gauloise aux divisions et aux querelles- Charles De Gaulle

    "En se glissant dans les habits sémantiques de la gauche, ceux qui caricaturent François Fillon ne prennent pas seulement le risque de se renier aux yeux des Français, ils aggravent le malheur de la France. Ils renforcent cette incapacité à mettre les mots justes sur les maux dont souffre notre pays, tout en collant des mots injustes sur ceux qui les dénoncent", déclare encore cette tribune signée notamment par Bruno Retailleau et Christian Jacob, présidents du groupe Les Républicains au Sénat et à l'Assemblée nationale, ainsi que François Zocchetto, président du groupe centriste au Sénat.

    Les parlementaires n'hésitent pas à convoquer le général De Gaulle pour dénoncer, comme lui l'avait fait avant eux, "cette vieille propension gauloise aux division et aux querelles". "Nous ne céderons pas à cette facilité qui au mieux traduit une certaine fébrilité, au pire une volonté de ne rien changer", ajoutent-ils. Les parlementaires signataires de la tribune, intitulée "Primaire : ensembl,e élevons le débat !", appellent à "un débat franc mais respectueux des uns et des autres".  En 2017, "pour battre la gauche et le Front national, nous devrons nous rassembler dès dimanche prochain".

    En vidéo

    Primaire de la droite et du centre : Alain Juppé attaque et François Fillon garde son cap

    Sur le même sujet

    Les articles les plus lus

    EN DIRECT - Covid-19 : l'OMS conseille aux plus de 60 ans et aux personnes vulnérables de ne pas voyager

    Joséphine Baker : quand un cercueil (presque) vide entre au Panthéon

    Paris : une professeure du lycée Montaigne violemment agressée en plein cours par un élève

    EN DIRECT - Présidentielle : Eric Zemmour est l'invité du 20h de TF1

    Variant Omicron : pourquoi l'OMS appelle-t-elle à ne pas fermer les frontières ?

    Lire et commenter
    LE SAVIEZ-VOUS ?

    Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

    Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.