Primaire de la droite : Bayrou laisse planer la menace d’une candidature en 2017 si Fillon l’emporte

Primaire de la droite : Bayrou laisse planer la menace d’une candidature en 2017 si Fillon l’emporte

IRA OU IRA PAS ? - François Bayrou, qui laissait entendre il y a quelques semaines qu’il serait candidat à l’élection présidentielle en cas de victoire de Nicolas Sarkozy à la primaire de la droite, pourrait également se lancer si François Fillon est désigné dimanche prochain candidat de la droite.

Le leader du Modem, François Bayrou, soutien d’Alain Juppé à la primaire de la droite et du centre, envisage très sérieusement de se présenter à l’élection présidentielle en cas de victoire de François Fillon dimanche prochain. Ce mardi, le maire de Pau a critiqué auprès de l’AFP "la brutalité du programme de François Fillon", précisant ne pas croire "que la France ait besoin de brutalité". "Les choix que je découvre dans le projet que présente François Fillon sont des choix qui me paraissent dangereux pour l'alternance et pour le pays", a-t-il également indiqué à Reuters, sans toutefois faire acte de candidature.

Toute l'info sur

Fillon candidat de la droite pour 2017

Lire aussi

    Néanmoins, celui qui s’est déjà présenté à trois reprises à l’élection présidentielle (2002, 2007 et 2012) affirme dans Le Figaro avoir "l'intention de faire mûrir un projet plus dynamisant pour le pays, plus juste et plus social que celui qui est proposé aujourd'hui". 

    Le seul engagement qu'a François Bayrou, c'est avec Alain Juppé- Son bras droit Marielle de Sarnez auprès du Huff Post

    Si le maire de Bordeaux ne gagne pas la primaire, François Bayrou s’estimera donc libre de porter sa vision du pays devant les Français en 2017. "Le seul engagement qu'a François Bayrou, c'est avec Alain Juppé", tient d’ailleurs à rappeler l’eurodéputée du Modem, Marielle de Sarnez, interrogée par Le Huffington Post.

    Avant le premier tour de la primaire, François Bayrou avait déjà laissé entendre qu'il se présenterait à l'élection présidentielle en cas de victoire à cette primaire de Nicolas Sarkozy. Une menace lancée alors que les sondages laissaient présager d'un duel entre l'ex-chef de l'Etat et le maire de Bordeaux pour l'investiture présidentielle à droite.

    Lire aussi

      En vidéo

      Primaire à droite : François Bayrou, au centre du débat

      Sur le même sujet

      Les articles les plus lus

      EN DIRECT - Covid long : des traitements d'ici à la fin de l'année ? L'UE encourage la recherche

      Météo estivale pour quasiment tout le monde ce week-end, des pointes à 32°C attendues !

      EN DIRECT - Procès Lelandais : les légistes détaillent les blessures sur le corps d'Arthur Noyer

      Avignon : un policier tué par balles dans le centre-ville, le tireur en fuite

      Disney : le baiser de Blanche-Neige fait polémique

      Lire et commenter

      LE SAVIEZ-VOUS ?

      Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

      Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.