Primaire de la droite : le débat entre François Fillon et Alain Juppé en dix punchlines

JOUTE VERBALE - Le ton n'est pas vraiment monté jeudi soir entre les deux candidats à la primaire de la droite. Toutefois, Alain Juppé et François Fillon n'ont pas pu éviter les allusions et remarques piquantes sur des sujets comme l'avortement ou le travail. On vous a sélectionné dix phrases qui illustrent la teneur des échanges.

1. "J’ai un projet qui rompt avec une forme de pensée unique que j’ai vu se déchaîner depuis quatre jours."


François Fillon au début du débat, faisant allusion aux nombreuses attaques lancées par son adversaire les jours précédents.



2. "Il y a des règles dans un débat, on peut se poser des questions, c’est ce que j’ai fait quand tes positions ou propositions ne me paraissaient pas tout à fait claires, et j’ai été un peu surpris de la virulence de ta réponse."


Tutoyant François Fillon, Alain Juppé se défend d'avoir voulu attaquer son adversaire sur certaines de ses positions.

En vidéo

Alain Juppé : "J'ai été un peu surpris de la virulence de ta réponse"

3. "On ne peut pas demander à un fonctionnaire de travailler plus pour gagner moins."


Alain Juppé commentant la proposition de François Fillon de faire travailler les fonctionnaires 39 heures payées 37. On y retrouve également une allusion à la célèbre formule de Nicolas Sarkozy, "travailler plus pour gagner plus".

En vidéo

Débat de la primaire : première passe d'armes entre François Fillon et Alain Juppé sur les 39h chez les fonctionnaires

4. "Un médecin ne peut pas être moins bien payé que quelqu’un qui vient réparer la plomberie chez vous."


François Fillon sur les salaires de certains médecins, qu'il juge insuffisants.


5. "Alain Juppé ne veut pas changer fondamentalement les choses."



6. "Le procès qui m’a été fait n’a pas été correct."

François Fillon sur les attaques dont il a été victime à propos de sa position sur l'avortement. "Ma conscience, elle me regarde" a-t-il aussi déclaré.

En vidéo

François Fillon et Alain Juppé continuent leurs attaques communes sur la question de l'IVG

7. "C’est la première fois qu’un chef d’Etat russe choisit son candidat. Cela m’a un peu choqué."


Alain Juppé à propos des déclarations de Vladimir Poutine. Le chef de l'Etat russe a loué les qualités de François Fillon, "un négociateur ardu, un grand professionnel".

En vidéo

Primaire de la droite - Relations avec la Russie : Alain Juppé et François Fillon se positionnent

8. "Quand on vient dans la maison d’un autre, par courtoisie, on ne prend pas le pouvoir, on respecte cet autre."


Une métaphore de François Fillon pour dire que les étrangers s'installant en France doivent "s'intégrer" et respecter les us et coutumes du pays.


9. "Depuis des mois je fais l’objet d’une campagne calomnieuse : salafiste et antisémitisme !"


Surnommé "Ali Juppé" par la fachosphère, Alain Juppé rappelant que lui aussi a été victime d'attaques durant la campagne. Il dit même à demi-mot que cela a pu le faire perdre.

En vidéo

Alain Juppé accusé injustement d'antisémitisme, "Chacun est grand et s'occupe de ses affaires" répond François Fillon

10. "Chacun est grand et s'occupe de ses affaires."


François Fillon répondant à Alain Juppé, qui l'accusait de ne pas l'avoir soutenu lorsqu'il avait été lui-même attaqué.

En vidéo

Alain Juppé accusé injustement d'antisémitisme, "Chacun est grand et s'occupe de ses affaires" répond François Fillon

En vidéo

François Fillon et Alain Juppé continuent leurs attaques communes sur la question de l'IVG

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Fillon candidat de la droite pour 2017

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter