VIDEO - NKM 4e de la primaire : la scène surréaliste dans son QG de campagne

LIESSE - Nathalie-Kosciusko Morizet a recueilli 2,5 % des voix à la primaire de la droite et du centre. Elle s’en est félicité à son QG de campagne devant des militants survoltés.

Explosion de joie, militants déchainés… A en voir la réaction de Nathalie Kosciusko-Morizet après les résultats provisoires du premier tour de la primaire de la droite et du centre dimanche 20 novembre, d’aucun aurait pu croire qu’elle était qualifiée pour le second tour.


Que nenni. Avec plus de 2,6 % des suffrages, la seule femme candidate de l’élection n’est arrivée que quatrième, loin derrière François Fillon, Alain Juppé et Nicolas Sarkozy.

Cris de joie et applaudissements

Mais au vu de sa réaction au pupitre de son QG, NKM semblait en tout cas ravie. "A l’heure où je vous parle, il semble que les électeurs m’aient placée en quatrième position". Scène surréaliste à l’annonce de cette phrase, des cris et applaudissements surgissent de la part de militants déchainés.


A coups de "Nathalie, Nathalie, Nathalie…", la candidate est rapidement interrompue dans son discours. Après plus de 20 secondes, NKM semble ravie, malgré ses 100.000 voix (1,6 millon de moins que François Fillon, tout de même). "Merci pour eux", déclare celle qui dépasse donc d'une courte tête Bruno Le Maire. En fin de soirée, elle apportera son soutien à Alain Juppé qui, dit-elle, "défend ses idées".

Lire aussi

En vidéo

Nathalie-Kosciusko Morizet : "Le quatrième homme est une femme"

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Fillon candidat de la droite pour 2017

Plus d'articles

Lire et commenter