VIDÉO - Brice Hortefeux sur LCI : la défaite de Sarkozy est "une déception collective"

RÉACTION - Soutien sans faille de Nicolas Sarkozy, Brice Hortefeux est revenu sur l'échec de son candidat au premier tour de la primaire de la droite et du centre. Arrivé seulement troisième derrière Fillon et Juppé, l'ancien Président ne sera pas au second tour. Une page qui se tourne.

La carrière politique de Nicolas Sarkozy est sans doute terminée. C'est à demi-mot ce qu'a révélé Brice Hortefeux, capitaine de route de Nicolas Sarkozy alors qu'il était l'invité d'Audrey Crespo-Mara sur LCI. Lucide sur la situation, Brice Hortefeux n'a pas caché que tout son camp avait pris un gros coup sur la tête.


"Les Français en ont décidé autrement. Il y a de la déception et de la tristesse mais Nicolas [Sarkozy] ne connaît ni aigreur, ni amertume. C'est une déception collective".


Selon lui, Nicolas Sarkozy est resté "lucide" après sa défaite et digne au moment de son discours. L'ancien Président avait envisagé toutes les situations, même un échec au premier tour. Ce qui le rend le plus amer ? Que des dizaines de milliers d'électeurs n'aient pas été entendus.

Echec personnel ou politique ?

Selon certains sondages, 70% des votants auraient glissé un bulletin par pur "anti-sarkozysme". Une aberration pour l'ancien ministre de l'Intérieur qui estime que son candidat a été victime d'un "mur médiatique contre lui" et de l'opposition de tous les partis, de l'extrême droite à la gauche, en passant par une partie de la droite.


"Aujourd'hui, mon choix, clairement, c'est François Fillon".


Par ailleurs, l'eurodéputé avoue avoir compris dans le discours de son champion que ce dernier allait certainement se retirer de la vie politique. Une solution que lui n'envisage pas. "Je suis eurodéputé et vice-président de ma région. Je soutiendrai François Fillon. Mon engagement loyal sera à la hauteur de ce qu'il souhaitera", a-t-il dit.


Brice Hortefeux a déjà travaillé aux côtés de François Fillon sous la présidence de Nicolas Sarkozy de 2007 à 2011. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Fillon candidat de la droite pour 2017

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter