VIDEO – Thierry Solère sur les risques de fraude à la primaire : "Nous avons interdit les procurations"

DirectLCI
TRICHE - Thierry Solère, président de la commission d'organisation de la primaire de la droite et du centre, a indiqué à LCI que 80.000 personnes seront mobilisées dimanche pour veiller au bon déroulement du scrutin. L'enjeu : ne surtout pas revivre le fiasco de l'élection à la présidence de l'UMP.

Presque 4 ans jour pour jour après le fiasco de l’élection à la présidence de l’UMP, à l'issue de laquelle Jean-François Copé et François Fillon avaient chacun de leur côté revendiqué la victoire, sur fond de soupçons de fraude, le parti des Républicains tente de se rassurer à la veille du scrutin de la primaire.

Pour contrecarrer les risques de fraude, les procurations seront interdites, a affirmé Thierry Solère sur LCI. Elles avaient été au cœur des soupçons de fraude en 2012 : à Toulouse à l’époque, il y avait eu plus de votants que d'inscrits sur les listes d'émargement.

80.000 assesseurs et délégués

En outre, des assesseurs – trois par bureau – seront déployés dans chaque bureau de vote. Désignés par les commissions départementales de la primaire, qui sont composées de soutiens de tous les candidats, ils sont censés être neutres et doivent veiller au bon déroulement du scrutin.

Chaque candidat pourra également envoyer un délégué dans chaque bureau de vote afin qu’il vérifie le bon fonctionnement des opérations. En tout, près de 80.000 personnes assesseurs et délégués seront mobilisés pour les deux tours de la primaire, affirme Thierry Solère. 

Enfin, un système de double-vérification des résultats sera mis en place : chaque président de bureau enverra ses résultats, via un site Internet sécurisé, à la Haute Autorité de la primaire (composée de 5 membres non-adhérents au parti). Dans la foulée, les chiffres seront envoyés aux assesseurs, qui pourront alors éventuellement les contester.

En vidéo

La fraude, bête noire des candidats à la primaire de la droite et du centre

Plus d'articles

Lire et commenter