Primaire de la gauche : comment les 7 candidats jugent-ils le quinquennat de Hollande ?

Primaire de la gauche : comment les 7 candidats jugent-ils le quinquennat de Hollande ?

CINQ CONTRE DEUX - Mis à part Manuel Valls et Sylvia Pinel, les candidats à la primaire de la gauche n’ont pas eu des mots très tendres à l’égard du bilan de François Hollande lors du premier débat jeudi dernier. Qu'en sera-t-il ce soir pour cette deuxième manche ?

Pendant le premier débat de la primaire de la gauche ce jeudi, les sept candidats ont été invités à évaluer le quinquennat de François Hollande. Arnaud Montebourg a ouvert le bal en jugeant le bilan présidentiel "difficile à défendre mais qui contient des avancées". Parmi les réussites, il a cité "la Cop 21", "le mariage pour tous" ou encore "le tiers payant généralisé". Il a néanmoins regretté "l’échec sur le chômage".

Jean-Luc Bennahmias estime lui que le chef de l’Etat "aurait pu mieux faire". Un avis partagé par François de Rugy qui juge le quinquennat "contrasté" et "en demi-teinte". L’ancien ministre de l’Education, Benoît Hamon, a de son côté confié avoir un "sentiment d’inachevé, comme si nous étions restés sur de beaucoup sujets au milieu du gué". Son prédécesseur rue de Grenelle, Vincent Peillon a évoqué un "sentiment de profonde incompréhension qui s’est établi très vite avec le pays et ceux qui nous avaient soutenu, parfois injuste".

Toute l'info sur

2017 : la bataille de la gauche

Valls et Pinel, derniers fidèles

Contrairement à leurs concurrents, Manuel Valls et Sylvia Pinel n’ont pas critiqué le bilan de François Hollande. L’ancien Premier ministre a insisté sur sa "fierté" d’avoir participé à ce quinquennat, surtout "dans une période très difficile, notamment face au terrorisme". L’ancienne ministre du Logement, qui a choisi de se présenter à la primaire après la défection du Président, a quant à elle salué "un bilan qu’il convient de porter parce que beaucoup de réformes pour redresser le pays ont été entreprises".

Lire aussi

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Prix des carburants : une indemnité "classe moyenne" de 100 euros pour 38 millions de Français

EXCLUSIF - Affaire Maëlys : des invités du mariage où Nordahl Lelandais a enlevé la fillette témoignent

EN DIRECT - Covid-19 : encore plus de 6000 cas ce jeudi, le nombre de patients hospitalisés en légère baisse

"Indemnité inflation" : à qui va-t-elle s'adresser, quel montant et quand sera-t-elle versée ?

Amérique : les Vikings étaient bien là avant Christophe Colomb

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.