Et soudain, Jean-Luc Bennahmias félicita ses adversaires de la bonne tenue du débat

PRIMAIRE PARTI SOCIALISTE

BRAVO ! – A la fin des questions sur l’assurance maladie et la santé, le candidat Jean-Luc Bennahmias a pris la parole non pas pour poursuivre le débat à ce sujet mais pour… féliciter ses adversaires. "Il y a de l'écoute : génial, formidable", a-t-il déclaré dans un sourire.

Il a fallu à Jean-Luc Bennahmias une vingtaine de minutes pour se faire remarquer dans ce troisième débat de la primaire de la gauche. Alors que les questions autour de la santé et de l'assurance maladie s'achevaient, le candidat a pris la parole. "C’est pour me féliciter que ce débat sur la santé et l’environnement, on arrive à l’avoir, a-t-il expliqué. Ça fait 30 ans que des écologistes dont je suis défendent cela. Et tout d’un coup, il y a de l’écoute : génial, formidable. Bravo !"

Un message d'autocongratulation assez rare dans le cadre d'un tel débat et salué par les rires de ses adversaires et des journalistes présents sur le plateau.

Voir aussi

Jean-Luc Bennahmias, président du Front démocrate et ancien membre des Verts, adressait ainsi un satisfecit aux idées de François de Rugy sur la lutte contre les pesticides et les perturbateurs endocriniens. Le candidat écologiste avait défendu la mise en place d'un "plan santé environnement" pour faire "le ménage, qu'on passe au peigne fin tous les produits utilisés dans l’agriculture mais aussi dans l’industrie".

"Benoît, te décourage pas"

Un peu plus tard dans la soirée, Jean-Luc Bennahmias a soutenu un autre candidat : Benoît Hamon, attaqué sur son idée de revenu universel. "Benoît, te décourage pas" lui a-t-il lancé, estimant que le concept, qu'il défend lui aussi, faisait partie des rares idées nouvelles qui avaient émergé ces dernières années.

En vidéo

Jean-Luc Bennahmias : "Il y a deux utilisations du cannabis et l'une est oubliée dans notre pays"

Et aussi

Lire et commenter