Invité LCI - Dominique de Villepin pas optimiste pour Manuel Valls : "La gauche est un champ de ruines"

DirectLCI
INVITE LCI - L'ancien Premier ministre Dominique de Villepin s'est montré pessimiste concernant la récente candidature de Manuel Valls à la présidence de la République.

Invité sur le plateau de LCI, Dominique de Villepin est revenu sur la candidature récente de Manuel Valls, soulignant que "la tâche sera rude". L'ex-ministre des Affaires étrangères "souhaite bonne chance" au Premier ministre, estimant qu'il se présente au sein d'une "gauche en ruines". Faisant allusion aux multiples divergences qui déchirent notamment le parti Socialiste, l'ancien avocat juge aujourd'hui que "la gauche a perdu son identité". "Les gens se demandent ce qu'elle représente". "Souhaitons que la campagne puisse clarifier les choses" a-t-il poursuivi. 


Commentant la candidature de François Fillon, Dominique de Villepin a souligné l'avantage d'une "droite réunie" face à une "gauche en miettes". "François Fillon a réconcilié le parti. Il porte aujourd'hui beaucoup d'espérances de changement".  L'ex-Premier ministre a toutefois souligné que le candidat des Républicains devait "travailler" afin de toucher "les classes populaires" qui peuvent être sensibles au discours frontiste.

L'invité politique est également revenu sur les propositions de Marine Le Pen qui n'ont, selon lui, pas "vocation à être appliquées". Pour Dominique de Villepin, la candidate d'extrême droite a pour ambition "de continuer d'utiliser les passions négatives" de la population. "Ses propositions n'ont pas vocation à répondre à ces passions" estime-t-il. "C'est donc un devoir pour François Fillon d'aller au contact" de cet électorat.  

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter