"Le patron c'est Hollande" : Le Foll affiche une nouvelle fois son soutien au président et tacle Valls

"Le patron c'est Hollande" : Le Foll affiche une nouvelle fois son soutien au président et tacle Valls

MR LOYAL - Stéphane Le Foll, très proche du président de la République, a réaffirmé dimanche que François Hollande était le plus à même à rassembler à gauche pour 2017. Il a appelé à "respecter" le calendrier fixé par le chef de l'Etat pour l'annonce de sa décision de briguer ou non un second mandat et n'a pas hésité à recadrer Manuel Valls.

"Le patron jusqu'à nouvel ordre c'est le président de la République, il a été élu. Le patron qui a été élu en 2012, c'est François Hollande" a déclaré le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll lors du Grand Rendez-vous Europe1/LesEchos/iTélé. "Aujourd'hui, celui qui est en capacité de pouvoir rassembler c'est François Hollande !", a-t-il ajouté, soulignant que le président, aujourd'hui au plus bas dans les enquêtes d'opinion, "est un battant", qui ne recule pas "devant les difficultés".

Toute l'info sur

2017 : la bataille de la gauche

Le Foll critique envers les propos de Manuel Valls

Le ministre de l'Agriculture a également rappelé à l'ordre Manuel Valls, qui s'est dit "en colère" et a fait part de la "honte" des militants après les confidences de François Hollande dans le livre "Un président ne devrait pas dire ça". "Il y a un calendrier qui a été fixé par le président de la République, qu'on le respecte" a-t-il affirmé.  "Je n'ai pas senti de honte chez les militants, c'est très clair. Après (...) j'ai senti, et je le ressens, des doutes et des questionnements", a admis Stéphane Le Foll. "Chaque fois qu'il y a des choses qui doivent être dites, elles doivent être dites, mais il y a aussi, avec la franchise, la question de la loyauté", 

a-t-il mis en garde. "La loyauté, c'est aussi du respect. Respect de ce que sont les fonctions, président de la République, Premier ministre".

Lire aussi

    En vidéo

    Valls / Hollande, le duel

    En vidéo

    Le Foll raille les "comptables en robe", "chafouins" ou "Gaulois" qui critiquent le gouvernemen

    Sur le même sujet

    Les articles les plus lus

    CARTE - Covid-19 : quels sont les départements où le nombre de cas augmente à nouveau ?

    Le permis à points est-il sans effet sur la mortalité routière ?

    Ces propositions qu'Eric Zemmour emprunte au programme 2017 de François Fillon

    Texas : trois enfants abandonnés dans une "maison de l'horreur" avec le cadavre de leur frère

    Femme de ménage, j’ai plusieurs employeurs, lequel me versera l'aide de 100 euros ? Le 20H vous répond

    Lire et commenter
    LE SAVIEZ-VOUS ?

    Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

    Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.