Manuel Valls défendra le bilan de Hollande : "Je le ferai"

BILAN - Au lendemain de l'annonce de François Hollande, déclarant depuis l'Élysée ne pas se présenter à sa succession, Manuel Valls s'est exprimé depuis Nancy. Le premier ministre a tenu à saluer le choix "mûrement réfléchi" du chef de l'État et s'est engagé à défendre le bilan du président sortant.

Il n'est pas encore candidat. Mais il  assume le passé. Manuel Valls a donné quelques éléments de sa campagne future : assumer le bilan du président sortant.  "Nous devons défendre le bilan, nous devons défendre cette action, et je le  ferai, comme je le fais inlassablement dans les fonctions qui ont été les  miennes depuis 2012", a déclaré M. Valls, en rendant un nouvel hommage au renoncement de François Hollande, un choix  "mûrement, longuement réfléchi" du président Hollande, un choix "qui force le  respect par sa dignité".


Le Premier ministre s'exprimait depuis Nancy lors d'une déplacement. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

L'abandon de Hollande

Lire et commenter