Premier meeting, QG, équipe : Valls entre dans le vif de sa campagne

PRÊT AU COMBAT - L'ancien Premier ministre entre officiellement en campagne ce mercredi. Celui qui tiendra son premier meeting en fin d'après-midi dans le Doubs a également trouvé un QG à Paris et constitué une équipe autour de lui.

Moins de quarante-huit heures après avoir annoncé son entrée dans la course pour la présidentielle, Manuel Valls est déjà opérationnel. L’ex-Premier ministre donnera ce mercredi à 18h30 son premier meeting dans le Doubs, à Audincourt. Il a également trouvé un QG dans le XIIIe arrondissement de Paris, et a commencé à constituer une équipe de campagne. Pour le candidat, il s'agit d'aller vite : il ne lui reste que peu de temps pour faire campagne, le premier tour de la primaire de la "Belle Alliance populaire", organisée par le PS, étant prévu le 22 janvier prochain.

Lire aussi

Un proche de Hollande en directeur de campagne

Le directeur de son équipe sera Didier Guillaume, sénateur PS proche de François Hollande. Selon l'entourage de Manuel Valls, il s'agit d'une "figure de gauche respectée, reconnue et grand professionnel". Les deux hommes se sont rencontrés ce mercredi matin au Sénat, dans le bureau de Didier Guillaume. Ce dernier avait annoncé mardi son soutien à la candidature de Manuel Valls : "Il a été Premier ministre depuis 2014, il a été au gouvernement depuis le début du quinquennat. Moi je suis toujours resté fidèle à François Hollande, je faisais partie de ce qu'on appelle les 'hollandais', j'en fais toujours partie, mais à partir du moment où François Hollande n'est pas candidat, la filiation la plus évidente, celui qui peut le mieux porter le bilan, la filiation historique c'est Manuel Valls", avait-il expliqué sur Europe 1.

Lire aussi

En choisissant un directeur de campagne étiqueté proche de François Hollande, Manuel Valls joue les rassembleurs. Surtout qu'il a également réussi à attirer à lui des aubrystes. En effet, le député Olivier Dussopt et le président du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle, Mathieu Klein, l'ont rejoint, vraisemblablement pour le porte-parolat. 

Lire aussi

En vidéo

Quand Valls se faisait chahuter à Audincourt en 2015

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La candidature de Manuel Valls

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter