Présidentielle 2017 : Manuel Valls favori d'un sondage loin devant François Hollande

Présidentielle 2017 : Manuel Valls favori d'un sondage loin devant François Hollande

IRA, IRA PAS - Manuel Valls va-t-il franchir le pas en vue de 2017 ? Une enquête Odoxa pour France Info publiée ce vendredi le donne largement favori face à un François Hollande aux abois. Pour 42% des sondés, le Premier ministre ferait un meilleur président que l'actuel chef de l'Etat.

Officiellement, Manuel Valls est totalement concentré sur son rôle de Premier ministre. "Ma mission, c'est d'aller jusqu'au bout", martelait-il encore en mai face à des lecteurs du Parisien. Mais une semaine après la sortie du livre des journalistes du Monde, "Un président ne devrait pas dire ça", la donne n'est plus la même.  Le Canard enchaîné du mercredi 19 octobre, cite ainsi des propos tenus par Manuel Valls : "Ce livre est une catastrophe, et même un suicide politique".


Du coup, les proches du Premier ministre lui soufflent de plus en plus l'idée de s'imposer comme le patron de la gauche avant la présidentielle 2017. A l'image de Malek Boutih qui déclarait jeudi 20 octobre sur RTL : "Manuel Valls doit faire acte de candidature à l'élection présidentielle car il y a non-assistance à gauche en danger. Il y a besoin d'avoir une autre personnalité forte, qui se relève, qui offre une espérance".

Chez les seuls sympathisants PS, Valls devance même Macron

Et un sondage Odoxa pour France Info publié ce vendredi, enfonce le clou. 42% des personnes interrogées considèrent, en effet, que Manuel Valls ferait un bon président, largement devant François Hollande, qui stagne à 13% d'opinions positives. Un écart substantiel pour le binôme, qui a mené la même politique ces trente derniers mois.


Mais qu'importe : chez les seuls sympathisants du PS, Manuel Valls devance même Emmanuel Macron. Les premiers sont 72% à estimer qu'il ferait un bon président contre 50% pour l'ancien ministre de l'Economie, 46% pour Arnaud Montebourg et seulement 36% pour François Hollande.


 Chez les sympathisants de gauche au sens large, le Premier ministre obtient 54% d'opinions favorables, devant Arnaud

Montebourg (49%), Jean-Luc Mélenchon (46%) et Emmanuel Macron (43%), François Hollande s'effondrant à 27%.

Sondage effectué mercredi 19 et jeudi 20 octobre auprès de  1.003 personnes.

En vidéo

Hollande lâché par des parlementaires, Valls poussé par son entourage

Tout savoir sur

Tout savoir sur

2017 : la bataille de la gauche

Lire et commenter