Primaire à gauche : mais qu'est allé faire l'écolo François de Rugy sur la tombe de François Mitterrand ?

Primaire à gauche : mais qu'est allé faire l'écolo François de Rugy sur la tombe de François Mitterrand ?
PRIMAIRE PARTI SOCIALISTE
HOMMAGE - François de Rugy, candidat à la primaire de la gauche, s'est rendu ce vendredi sur la tombe de François Mitterrand à Jarnac, 21 ans après la mort de ce dernier. Il faut le savoir : l'ancien président inspire beaucoup le député écologiste.

La passion Mitterrand n'est pas réservée qu'aux vieux militants socialistes nostalgiques. La preuve : c'est un député écologiste de 43 ans qui se rendait vendredi sur la tombe de l'ancien président de la République, 21 ans après sa disparition. 


François de Rugy, candidat à la primaire de la gauche, a effectué ce voyage à Jarnac, où le chef de l'Etat est inhumé, dans le cadre d'un déplacement de campagne autour de son programme baptisé "Un projet pour une France de tous les progrès". Il était accompagné de Véronique Massoneau, députée écologiste et directrice de sa campagne. Elle a notamment tweeté cette photo où elle se recueille avec lui, une rose à la main, devant la tombe de l'ancien locataire de l'Elysée. Plutôt original pour un écologiste, même s'il siège aujourd'hui aux cotés des députés socialistes...

Nostalgie d'un "personnage historique"

Le goût prononcé de l'élu écologiste pour François Mitterrand n'est pas vraiment nouveau. En octobre dernier, il lui rendait déjà hommage dans son discours de candidature en évoquant la décentralisation lancée par l'ancien président à son arrivée au pouvoir en 1981. Pour appuyer une loi, il y a un an, il citait aussi une célèbre phrase de François Mitterrand : 

En septembre 2015, Libération révélait aussi dans un portrait qui lui était consacré que le député écolo étant un grand amateur de biographies politiques, en particulier celles de François Mitterrand. 


Pourquoi cet engouement ? Quelques mois plus tôt, François de Rugy avait expliqué à Slate son intérêt pour le grand homme. "De Gaulle a forgé des mythes fondateurs, Mitterrand avait participé à la Seconde Guerre mondiale", disait-il. "C'étaient des personnages historiques car ils avaient connu ce tragique de Vichy, de la Résistance. Il n'y aura plus de personnage historique tant qu'il n'y aura plus de tragique." Et de conclure avec cette vacherie : 

François Mitterrand a un bilan à l'échelle de l'histoire, pas Nicolas SarkozyFrançois de Rugy

En vidéo

François de Rugy : "il n'y pas un candidat naturel de rassemblement"

Tout savoir sur

Tout savoir sur

2017 : la bataille de la gauche

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter