Primaire à gauche : pour Sylvia Pinel, légaliser le cannabis est "un enjeu de santé publique"

MARRONNIER - Invitée de LCI mercredi matin, la candidate du PRG à la primaire de la gauche a plaidé pour une légalisation contrôlée du cannabis. Une question de sécurité et de santé publique, dit-elle, comme plusieurs de ses concurrents.

Légaliser le cannabis est une proposition de plus en plus tendance chez les candidats de la gauche à la présidentielle. Alors qu'à la primaire de droite, seule Nathalie Kosciusko-Morizet envisageait, et encore timidement, vers la fin de la campagne, une "réflexion" sur le sujet, les socialistes et leurs alliés ont décidé de s'engager promptement dans ce débat pour le moins récurrent en période électorale.  

Au demeurant, seuls deux candidats sur sept à la primaire de gauche, Manuel Valls et Arnaud Montebourg, ne veulent pas en entendre parler. Parmi les cinq autres qui proposent la légalisation : Sylvia Pinel, l'ancienne ministre du Logement, candidate du Parti radical de gauche.


Invitée de LCI mercredi matin, la présidente du PRG a expliqué pourquoi elle défendait une légalisation "encadrée" de la substance. Pas pour faire plaisir aux près de 5 millions de consommateurs réguliers ou occasionnels, mais parce que "c'est d'abord une question de sécurité" - "Les forces de l’ordre pourraient se concentrer sur d’autres enjeux" - mais aussi "de santé publique", explique l'élue d'Occitanie. 

Les réseaux et trafics pèsent sur la sécurité de nos concitoyens. Si c'est un pharmacien qui délivre une telle substance, il peut dispenser des conseils. [Il faut que] les professionnels de santé accompagnent ceux qui en consomment pour les aider éventuellement à se sevrer.Sylvia Pinel

La candidate dévoilera jeudi l'ensemble de ses propositions pour la primaire des 22 et 29 janvier. Parmi celles-ci : la suppression du poste de Premier ministre, le retour au septennat présidentiel, la suppression de la possibilité pour le chef de l'Etat de dissoudre l'Assemblée et du 49.3. Tout un programme.

En vidéo

Mais quel est le point commun de 5 des 7 candidats à la primaire de la gauche ?

Tout savoir sur

Tout savoir sur

2017 : la bataille de la gauche

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter